19 Mai 2016
Bookmark and Share

L'AMA nomme Richard McLaren a la tête de l'équipe d'enquête sur Sotchi

Membre de la commission de l'AMA, il apporte une indépendance accrue

Montréal, le 19 mai 2016 – Aujourd’hui, Sir Craig Reedie, président de l’AMA, a nommé Richard H. McLaren comme personne indépendante pour diriger l’enquête sur Sotchi annoncée hier par l’Agence. M. McLaren a le mandat de faire enquête sur les allégations concernant les Jeux olympiques de Sotchi 2014 qui ont été faites à l’émission 60 Minutes, sur les ondes de CBS, et dans le New York Times, les 8 et 12 mai derniers, respectivement.

Richard McLaren était l’un des trois membres de la Commission indépendante de l’AMA, dirigée par Richard W. Pound, président fondateur de l’AMA, qui a fait la lumière sur le dopage généralisé dans le sport en Russie. M. McLaren travaillera de façon indépendante et pourra compter sur l’appui de l’équipe multidisciplinaire qui a été mise sur pied. Membre de longue date du Tribunal arbitral du sport (TAS), il possède une vaste expérience du droit sportif international. 

Sir Craig Reedie a agi sans tarder pour nommer M. McLaren, à la suite des demandes de Grigory Rodchenkov, ancien directeur du laboratoire antidopage de Moscou, et du lanceur d’alerte Vitaly Stepanov. MM. Rodchenkov et Stepanov, qui sont les informateurs dans cette enquête, se sont tous deux dits préoccupés par la question de l’« indépendance », point de vue que partage Beckie Scott, présidente du Comité des sportifs de l’AMA. Compte tenu de l’apparence de conflit d’intérêts – sachant que les allégations ont trait aux Jeux de Sotchi et que l’AMA est financée par le Comité International Olympique (CIO) –, MM. Rodchenkov et Stepanov ont indiqué qu’ils ne communiqueraient les preuves en leur possession qu’à une personne indépendante.

« L’AMA est reconnaissante à Richard McLaren, qui a encore une fois accepté de se joindre à l’une de ses équipes d’enquête, a déclaré Sir Craig Reedie, président de l’AMA. À titre de président de l’Agence mondiale antidopage, j’ai estimé qu’il était dans l'intérêt fondamental des sportifs propres que nous obtenions ces preuves le plus rapidement possible. Comme beaucoup de personnes disaient en effet percevoir un conflit d’intérêts, nous avons fait le nécessaire pour respecter notre engagement de tirer ces allégations au clair, et ce, en veillant à ce que le processus se déroule de manière impartiale et en toute transparence. »

« Avec l’aide de M. McLaren, affirme David Howman, directeur général, nous pourrons maintenant recueillir et examiner l’ensemble des preuves afin de déterminer s’il y a eu quelque violation que ce soit des règles antidopage ou de toute autre règle ou loi. Une fois que l’enquête sera terminée, l’AMA publiera un rapport complet et rendra disponibles toutes les preuves pertinentes. Si l’enquête révèle qu’il y a eu des entorses au Code mondial antidopage, l’AMA veillera à ce que des mesures appropriées soient prises auprès des personnes et des organisations concernées. »

Sous la surveillance indépendante de Richard McLaren, l’équipe d’enquête sera menée par Mathieu Holz, responsable des enquêtes de l’AMA, qui a été major dans la gendarmerie française et agent d’INTERPOL. M. Holz constitue actuellement une équipe d’experts multidisciplinaire, composée notamment de scientifiques indépendants de premier plan comme Christiane Ayotte, directrice du laboratoire accrédité par l’AMA à Montréal.

– 30 –

À PROPOS DE L’AMA

L’Agence mondiale antidopage (AMA) est l’organisation internationale indépendante créée en 1999 pour promouvoir, coordonner et superviser la lutte contre le dopage dans le sport sous toutes ses formes. Elle est composée et financée à parts égales par le Mouvement sportif et les gouvernements. Ses activités principales comprennent la recherche scientifique, l'éducation, le développement antidopage et la supervision de la conformité au Code mondial antidopage – le premier document harmonisant les règles liées au dopage dans tous les sports et dans tous les pays.

 

CONTACT MÉDIAS

Catherine MacLean, directrice, Communications
Téléphone : + 1-514-904-8827
Courriel : catherine.maclean@wada-ama.org
https://www.wada-ama.org/fr

Maggie Durand, coordonnatrice, Communications
Téléphone : + 1-514-904-8738
Courriel : maggie.durand@wada-ama.org
https://www.wada-ama.org/fr