26 Mai 2021

L’AMA annonce ses équipes d’Observateurs indépendants pour les Jeux de Tokyo

L’Agence mondiale antidopage (AMA) est heureuse de présenter les programmes d’Observateurs indépendants (OI) qu’elle mènera aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo, au Japon, qui se dérouleront respectivement du 23 juillet au 8 août et du 24 août au 5 septembre 2021.  

Le programme des OI de l’AMA, qui complète les activités de supervision de la conformité des organisations responsables de grandes manifestations par l’Agence, a pour but d’assurer une supervision et d’instaurer un climat de confiance chez les sportifs et dans le public quant à la qualité, à l’efficacité et à la fiabilité des programmes antidopage de grandes manifestations telles que les Jeux olympiques et paralympiques et d’autres grandes manifestations internationales multisports.
 
« Depuis son lancement aux Jeux olympiques de 2000 à Sydney, le programme des Observateurs indépendants de l’AMA a assuré une importante supervision des programmes antidopage des Jeux olympiques, des Jeux paralympiques et d’autres grandes manifestations sportives internationales, a déclaré le directeur général de l’AMA, Olivier Niggli. En collaboration avec les organisateurs de ces manifestations, les équipes d’Observateurs indépendants impartiales et aux compétences multiples ont contribué à renforcer les mesures antidopage dans le cadre de plus de 50 grandes manifestations. Que ce soit en temps réel durant ces manifestations ou au travers des rapports publiés à leur terme, des améliorations importantes ont été apportées aux programmes antidopage de ces grandes manifestations et ont contribué à offrir une protection robuste aux sportifs. »
 
Pour les Jeux de Tokyo, les équipes d’OI seront à nouveau composées d’experts internationaux de tous les domaines de la lutte antidopage, provenant de l’AMA et d’autres organisations antidopage, qui observeront tous les aspects des programmes, y compris :

  • La planification de la répartition des contrôles;
  • La sélection des sportifs pour les contrôles;
  • La notification en cas de contrôle du dopage;
  • Les procédures d’autorisation d’usage à des fins thérapeutiques (AUT);
  • La chaîne de sécurité; et
  • L’analyse des échantillons et la gestion des résultats.

Les équipes, présentées ci-dessous, fourniront chaque jour des recommandations d’améliorations pouvant être apportées au programme antidopage des Jeux, qui sera mené respectivement par l’Agence de contrôles internationale (ACI) au nom du Comité international olympique (CIO) et par le Comité international paralympique (CIP). Les équipes des OI de l’AMA publieront par la suite des rapports après les Jeux comprenant des recommandations à l’intention du CIO, du CIP, du laboratoire accrédité par l’AMA à Tokyo, du comité d’organisation et de l’AMA, qui viseront à renforcer encore la qualité des activités antidopage des futures manifestations.
 
Équipe des Observateurs indépendants – Jeux olympiques de Tokyo 2020

  • Dre Francesca Rossi (Italie), directrice des contrôles, Agence française de lutte contre le dopage (présidente);
  • George Tsamis (Grèce), responsable principal, Standards et harmonisation, AMA (vice-président);
  • Dr Osquel Barroso (Cuba), directeur adjoint principal, Laboratoires, AMA;
  • Gina Gill Herrera (Colombie), responsable, Passeport biologique de l’athlète et AUT, Agence nationale antidopage de la Colombie;
  • Kenny Lee (République de Corée), responsable, Bureau Asie et Océanie, AMA;
  • Greg McKenna (Royaume-Uni), chef de l’Unité d’intégrité du biathlon, Union internationale de biathlon;
  • Aya Nakitanda (Ouganda), médecin, présidente, Agence nationale antidopage de l’Ouganda (ex-sportive); et
  • Marissa Sunio (États-Unis), responsable principale, Affaires juridiques, AMA.

Équipe des Observateurs indépendants – Jeux paralympiques de Tokyo 2020

  • Jenny Schulze (Suède), responsable, Contrôles et science, Agence nationale antidopage de la Suède (présidente);
  • Ieva Lukosiute-Stanikuniene (Lituanie), responsable principale, Relations avec les ONAD/ORAD et Développement de programmes, AMA (vice-présidente);
  • Thomas Delaye-Fortin (Canada), chef du service juridique et de la gouvernance, Fédération mondiale de badminton;
  • Yoko Dozono (Japon), consultante médicale (AUT), AMA; et
  • Jeong Min Lee (République de Corée), membre du Conseil des athlètes paralympiques d’Asie (ex-sportif).         

Le Programme de sensibilisation de l’AMA, qui est depuis longtemps un élément des Jeux visant à sensibiliser les sportifs et leur personnel d’encadrement, ne sera pas présent à Tokyo dans son format habituel en raison des restrictions liées à la COVID-19. Même si ces importantes interactions ne seront pas possibles à cette occasion, le programme prévoit l’utilisation d’images statiques et d’autres méthodes pour promouvoir le sport propre dans le Village des athlètes, ainsi que la distribution d’articles promotionnels Franc Jeu aux sportifs qui seront contrôlés dans le Village.