11 Septembre 2020
Bookmark and Share

L'AMA pleure le décès de son ancien président, l'Honorable John Fahey

C'est avec grande tristesse que l'Agence mondiale antidopage (AMA) a appris le décès de son ancien président, l'Honorable John Fahey, décédé en Australie à l'âge de 75 ans.

M. Fahey a servi l'AMA avec distinction en tant que deuxième président de l'organisation, de 2008 à 2013, ayant succédé à Richard Pound à ce poste. Au cours de son mandat, il a notamment établi un certain nombre de partenariats importants qui ont résisté à l'épreuve du temps, en particulier avec l'industrie pharmaceutique et avec des organismes d'application de la loi du monde entier, dont INTERPOL. Ces partenariats ont permis à l'AMA d’identifier plus tôt de nouvelles substances susceptibles d'améliorer les performances et de partager des renseignements dans le cadre de programmes de contrôles ciblés et d’enquêtes.

Avocat de profession, M. Fahey a été élu député en Nouvelle-Galles du Sud (Australie) en 1984 et est devenu Premier ministre de cet État en 1992. Lors de son élection au Parlement national en 1996, il a immédiatement été nommé à un poste de haut niveau au sein du cabinet en tant que ministre fédéral des finances et de l'administration, un poste qu'il a occupé jusqu'à sa retraite volontaire du Parlement six ans plus tard.

Passionné de sport depuis toujours, M. Fahey a présidé la commission chargée de la préparation et de la présentation de la candidature de Sydney à l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2000, qui a été retenue. Il a ensuite présidé le conseil de développement de la ligue de rugby à XIII australienne et club des Bulldogs de Canterbury-Bankstown, après avoir été joueur et entraîneur de rugby à XIII.

Il a apporté cette richesse de connaissances et d'expériences dans les mondes complexes de la politique et du sport dans le cadre de son rôle de président de l'AMA et, en tant que bâtisseur, il a rempli les fonctions de ce poste avec justice, diplomatie et intégrité.

Doté d'une grande foi religieuse, M. Fahey a été chancelier de l'Université catholique australienne de 2014 jusqu'à sa mort et, en 2019, il a été nommé chevalier Grand-Croix de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand en reconnaissance de ses services à l'Église catholique australienne.

« John a été un président merveilleux et une personne exceptionnelle, a commenté le directeur général de l'AMA, Olivier Niggli. Il avait des valeurs très fortes et a toujours agi dans le meilleur intérêt de l'AMA et du sport propre. Il tenait beaucoup à ce que le partenariat entre toutes les parties prenantes fonctionne bien pour le système et les sportifs. C'était un vrai leader, un homme d'État et un gentleman. Il manquera beaucoup à tous ceux qui l'ont connu et qui ont travaillé avec lui à l'AMA. »

« Au nom de tous ceux qui, aujourd’hui et dans le passé, ont siégé au sein du Conseil de fondation et des différents comités de l'AMA ou travaillé à l’Agence, je tiens à transmettre nos condoléances les plus sincères à l'épouse de John, Colleen, à leur famille élargie et à leur cercle de collègues et d'amis. Qu'il repose en paix".

Un moment de silence sera observé au début de la réunion du Comité exécutif de l'AMA lundi en l'honneur de M. Fahey.