16 Décembre 2014
Bookmark and Share

L’AMA annonce les détails de la Commission indépendante

L’Agence mondiale antidopage (AMA) a annoncé aujourd’hui les détails de la Commission indépendante tripartite chargée d’enquêter sur les allégations de dopage mises au jour récemment dans une série de reportages de la télévision allemande.

La Commission, qui amorcera officiellement l’enquête en janvier 2015, sera présidée par l’ancien président de l’AMA, M. Richard W. Pound. Celui-ci sera secondé par le conseil juridique d’expérience, le professeur Richard McLaren, expert chevronné en droit du sport international et membre de longue date du Tribunal arbitral du sport (TAS). L’AMA fera l’annonce du troisième membre en temps opportun.

Le rôle de la Commission est d’établir ce qui suit : s’il y a eu violation des règles et des processus du Code mondial antidopage ou des Standards internationaux par les signataires du Code; s’il y a eu violation des règles par les laboratoires accrédités par l’AMA; s’il y a eu violation des règles antidopage par les sportifs et des membres de leur entourage (y compris des entraîneurs et des médecins). En outre, la Commission colligera des informations et déterminera s’il y a des preuves suffisantes pour imposer des sanctions aux individus ou aux organisations en vertu du Code mondial antidopage.

Le président de l’AMA, Sir Craig Reedie, a déclaré ce qui suit : « L’AMA est heureuse que Messieurs Pound et McLaren aient accepté de se pencher sur les allégations graves de dopage soulevées par la télévision allemande. Le rôle crucial de la Commission indépendante est d’examiner les allégations mises au jour dans les reportages, ainsi que quantité d’informations soumises séparément à l’AMA, et de déterminer si des violations aux règles antidopage ont été commises.    

« Si l’enquête conclut à de telles violations, l’AMA s’assurera que les organisations ou les individus visés répondent de leurs actes en vertu du Code mondial antidopage. La Commission aura accès à toutes les ressources requises pour mener son enquête efficacement et rigoureusement afin qu’en retour, les sportifs propres du monde entier sachent que le système antidopage œuvre dans leurs meilleurs intérêts. »

La Commission entreprendra ses travaux conformément aux dispositions du Code mondial antidopage 2015, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2015.

L’AMA n’émettra aucun autre commentaire à ce sujet jusqu’à ce que l’enquête soit conclue.