15 Avril 2016
Bookmark and Share

L’AMA révoque l'accréditation du laboratoire de Moscou

L’Agence mondiale antidopage (AMA) a révoqué l’accréditation du Centre antidopage de Moscou en Russie (le « laboratoire ») en raison de sa non-conformité au Standard international pour les laboratoires (SIL) et aux documents techniques connexes.

Le laboratoire a été suspendu par l’AMA le 10 novembre 2015 par suite d’une recommandation clé du rapport de la Commission indépendante de l'AMA. Depuis, le laboratoire a l’interdiction de mener quelque activité antidopage que ce soit en lien avec l’AMA, y compris toute analyse d’échantillons d’urine et de sang.

Cette révocation, qui a été acceptée par le laboratoire, entre en vigueur immédiatement et signifie qu’il continue de lui être interdit d’effectuer des analyses antidopage au nom de l’AMA ou de toute autre autorité de contrôle.

La décision a été prise par le Comité exécutif de l’AMA après un examen approfondi du statut du laboratoire par un comité de discipline indépendant mis sur pied par l’AMA.

Cette décision résulte de la non-conformité du laboratoire au Standard international pour les laboratoires (SIL).

En vertu du SIL, l’AMA est responsable de l’accréditation et de la réaccréditation des laboratoires antidopage, et doit donc s’assurer qu’ils respectent les normes de qualité les plus élevées qui soient. Ce rôle de surveillance est assuré parallèlement à une évaluation ISO par des organismes d’accréditation nationaux indépendants qui sont membres en règle de la Coopération internationale d’accréditation des laboratoires (ILAC).

Lorsqu’un laboratoire ne remplit pas les exigences du SIL, l’AMA peut suspendre son accréditation. Elle peut révoquer l’accréditation en cas de non-conformités répétées aux SIL et aux documents techniques connexes.