20 Janvier 2016
Bookmark and Share

Mise à jour de l'AMA au sujet de la non-conformité de RUSADA

L’Agence mondiale antidopage (AMA) tient à informer ses partenaires des efforts conjoints qui sont déployés pour faire en sorte que l’Agence antidopage de Russie (RUSADA) se conforme de nouveau au Code mondial antidopage (le Code).

Le 18 novembre 2015, RUSADA a été déclarée non conforme par le Conseil de fondation de l’AMA. Peu de temps après, en décembre, une équipe d’experts de l’AMA et de l’Agence antidopage du Royaume-Uni (UKAD) s’est réunie à Moscou avec des représentants de RUSADA et du ministère des Sports de Russie afin de trouver des moyens de mettre en place un programme antidopage efficace durant la période de non-conformité de RUSADA.

Les discussions contractuelles sont encore en cours, et une fois qu’une entente aura été conclue, UKAD veillera à ce que des contrôles ciblés, fondés sur les renseignements, soient réalisés en Russie durant toute cette période.

De son côté, l’AMA travaillera directement avec RUSADA pour l’aider dans ses efforts visant à se conformer de nouveau au Code. En outre, l’AMA chargera deux experts internationaux de superviser les activités de conformité de RUSADA et demandera à un expert international indépendant de se joindre au nouveau Conseil de RUSADA.

« L’AMA remercie UKAD d’avoir accepté d’aider l’Agence, RUSADA et les autres parties concernées à établir le programme de contrôle qui s’impose en Russie pendant la période de non-conformité, affirme David Howman, directeur général de l’AMA. Il est essentiel qu’un programme de contrôle de qualité soit mis en place pour les sportifs russes durant cette période. Les sportifs propres du monde entier et le public en général n’attendent rien de moins.

« Il y a encore beaucoup de travail à faire pour rétablir la conformité de RUSADA, ajoute M. Howman. En nommant des experts internationaux indépendants, l’AMA sera en mesure de surveiller la situation et de déterminer si les exigences sont respectées, le but étant de protéger les droits des sportifs propres du monde entier et de rétablir la confiance du public dans le programme antidopage de la Russie. »

Durant cette période de non-conformité, RUSADA ne pourra pas mener d’activités antidopage.

L’AMA ne fera aucun autre commentaire pour le moment.