25 Novembre 2021

L’AMA attribue le titre de « président fondateur » à Richard Pound

Le Conseil de fondation de l’Agence mondiale antidopage (AMA) a adopté à l’unanimité, aujourd’hui lors de sa réunion hybride à Paris, une résolution qui confère à Richard W. Pound le titre de président fondateur de l’AMA en reconnaissance de son énorme contribution à la protection du sport propre. Cette fonction honorifique souligne en particulier le rôle que M. Pound a joué dans la création de l’AMA en 1999 et dans ses premières années d’existence en tant que premier président de l’Agence.
 
M. Pound était présent à Paris pour accepter cet honneur, et une vidéo (en anglais) d’hommage a été présentée durant la réunion du Conseil de fondation, qui, conformément aux Statuts de l’AMA, était ouverte aux médias et au public.
 
« Depuis 22 ans, le nom de Dick Pound est synonyme d’Agence mondiale antidopage et de la mission de l’AMA pour un sport sans dopage, a déclaré le président de l’AMA, Witold Bańka. Durant cette période, Dick a servi l’Agence avec intégrité et diligence à divers titres, notamment en tant que premier président de 1999 jusqu’à 2007, veillant à ce que le premier Code mondial antidopage soit développé, approuvé et mis en œuvre en 2004, ce qui a amené, pour la première fois, une harmonisation des règles antidopage dans les divers sports et pays du monde. »
 
« Même après avoir terminé son mandat de président en 2007, Dick est resté très impliqué au sein de l’AMA. Il a continué de siéger au Conseil de fondation, puis, en 2015, a présidé l’enquête qui a révélé les détails d’un système de dopage institutionnalisé dans l’athlétisme russe, ce qui a conduit à la déclaration de non-conformité au Code de l’Agence antidopage russe. »
 
« Comme il a été membre du Conseil de 1999 à 2020, nous nous sommes demandé quelle serait la meilleure façon de marquer son incroyable contribution tout en pouvant encore bénéficier de son expertise et ses vastes connaissances. La fonction de président fondateur a été créée pour reconnaître la place unique que Dick occupe dans le monde de la lutte contre le dopage, et il s’agit d’une excellente façon de mettre en valeur son travail, qui a été essentiel au développement des efforts de l’AMA visant à protéger les sportifs et le sport propre partout dans le monde. Pour sa contribution durable à l’intégrité du sport, le monde du sport doit énormément à Dick. »
 
« Le titre de président fondateur est un honneur amplement mérité pour quelqu'un comme Richard Pound qui a fait preuve d'une vision et d'un leadership incroyables au sein de l'AMA et du programme mondial antidopage. Les sportifs sont mieux lotis grâce à son travail inlassable et le sport est plus juste. Il nous a ouvert la voie et nous devons continuer à nous efforcer de rendre le sport juste, tout comme il l'a fait » a ajouté Ben Sandford, triple olympien et président du Comité des sportifs de l’AMA.
 
« Richard Pound a grandement contribué à la protection des sportifs intègres en luttant vigoureusement contre le dopage, a déclaré quant à lui le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, au nom du Mouvement sportif. J'ai pu en faire l'expérience à mes débuts en tant que membre du CIO, lorsque nous travaillions ensemble sur le Code antidopage du Mouvement olympique de l'époque, précurseur du Code mondial antidopage actuel. Pendant ce moment, j'ai pu apprécier son engagement ferme envers l'intégrité des sports et des compétitions et envers les valeurs olympiques. Cette orientation claire a été et est toujours le fil conducteur de tous les postes qu'il a occupés, notamment celui de président fondateur de l'AMA. L'ensemble du Mouvement olympique lui doit gratitude pour sa contribution exceptionnelle à la crédibilité du Mouvement Sportif. »
 
« M. Pound est un visionnaire, a souligné, au nom des gouvernements du monde, le président du Comité antidopage d’Arabie saoudite, Mohammed Saleh Al Konbaz. Avocat de profession, champion de natation et premier président de l’Agence, il a joué un rôle déterminant dans la création de l’AMA il y a 22 ans. M. Pound était l’homme de la situation dans notre univers. Même après la fin de son mandat comme président, nous avons régulièrement fait appel à son expertise, en particulier dans des situations complexes. Pendant la plus grande partie de mes années comme membre de l’AMA, j’ai eu l’honneur de voir M. Pound à l’œuvre, de siéger auprès de lui lors des réunions et d’échanger avec lui des idées et des opinions. »
 
« Aujourd’hui est un jour spécial pour moi et je remercie tous ceux qui ont rendu cette journée possible, a commenté M. Pound au moment de recevoir cet honneur. L'AMA en est maintenant à sa troisième décennie de service exemplaire en faveur du sport propre. L’Agence est devenue une organisation reconnue dans le monde entier pour sa compétence et son engagement à protéger les sportifs intègres contre la manipulation de résultats par des sportifs dopés et leurs facilitateurs. »
 
« La création de l’AMA et ses progrès considérables et rapides sont des réalisations remarquables dont nous devrions tous être fiers. Nous avons réussi à le faire parce que nous savons que ce que nous faisons est important, que les objectifs de l'AMA sont cruciaux pour le sport, les sportifs et la société en général, et que nous nous efforçons constamment de faire de cette Agence une organisation encore meilleure. »
 
« Je suis fier du succès de l'AMA et de toutes les personnes qui ont rendu ce succès possible. Ensemble, nous avons démontré que le sport et les autorités publiques peuvent travailler ensemble vers un objectif commun. Je suis convaincu qu’en continuant cette collaboration dans les années à venir, nous deviendrons encore plus efficaces et que l'objectif d'un sport totalement propre se rapprochera. »
 
Bien que la fonction ne soit assortie d’aucun droit de vote, M. Pound sera invité aux événements importants de l’AMA, comme la Conférence mondiale sur le dopage dans le sport. À la discrétion du président de l’AMA, il pourrait également assister à d’autres réunions ou événements de l’AMA et pourrait être invité à contribuer à des discussions sur des dossiers spécifiques pouvant bénéficier de son expertise et ses connaissances historiques.
 
M. Pound, nageur ayant représenté le Canada aux Jeux olympiques de 1960 à Rome, en Italie, et remporté quatre médailles aux Jeux du Commonwealth de 1962 à Perth, en Australie, a fait preuve du même engagement et de la même volonté de gagner dans la protection du sport propre. Avec intégrité, honnêteté et une connaissance inégalée du sujet, il a évolué dans ce monde complexe et souvent difficile en donnant à l’AMA des assises solides à ses débuts et en contribuant à renforcer le système mondial antidopage par la suite.