10 Juin 2021

L'AMA renforce le système mondial antidopage grâce à la refonte de son Système d’administration et de gestion antidopage

Dans cette dernière édition de « Sous les projecteurs », qui fait le point sur les activités menées par l'équipe de l'Agence mondiale antidopage (AMA) et ses partenaires, nous nous penchons sur le Système d’administration et de de gestion antidopage (ADAMS) de l'AMA et sur la manière dont il facilite la vie des sportifs et rend le travail de la communauté antidopage plus efficace. Les précédents articles de « Sous les projecteurs » sont disponibles sur le site web de l'AMA.

Pour de nombreux sportifs d'élite et professionnels de la lutte contre le dopage dans le monde, l'un des types d'interaction les plus réguliers qu'ils ont avec l'AMA se fait par ADAMS. Lancé en 2005, ADAMS est un système en ligne sécurisé et gratuit qui centralise les données liées au contrôle du dopage telles que la localisation des sportifs, l'historique des contrôles, les résultats de laboratoire, le Passeport biologique de l'athlète, les autorisations d'usage à des fins thérapeutiques (AUT) et les violations des règles antidopage. Disponible en 24 langues, ADAMS facilite le partage d'informations entre les organisations concernées et favorise l'efficacité, la transparence et l'efficience des activités antidopage.

ADAMS permet la saisie et le stockage de données, permettant le partage de données et la production de rapports dans un environnement hautement sécurisé. ADAMS est soumis à des réglementations strictes en matière de protection des données et de confidentialité. En vertu du Code mondial antidopage, toutes les organisations antidopage (OAD) doivent utiliser le système pour des aspects spécifiques de leur programme antidopage. Parmi les utilisateurs, on compte aujourd’hui environ 3 000 membres du personnel d'organisations antidopage nationales et régionales, de fédérations internationales, d'organisations responsables de grandes manifestations et de tiers délégués, tels que l'Agence de contrôles internationale, ainsi qu’environ 160 membres du personnel de laboratoires accrédités par l'AMA et 150 experts d'Unités de gestion du Passeport biologique. Tous ont un accès spécifique au système limité à leurs besoins. Mais les utilisateurs d'ADAMS les plus nombreux sont, de loin, les quelque 20 000 sportifs qui emploient le système pour leur permettre de mettre à jour leurs informations de localisation, de consulter leurs données personnelles et, d'une manière générale, d’obtenir des informations relatives à la lutte contre le dopage.

Comme pour tous les systèmes basés sur la technologie, ADAMS doit être constamment révisé et mis à jour pour s'assurer qu'il reste actuel. Par conséquent, en 2017, l'AMA a lancé d'importantes mises à niveau de l'infrastructure sous-jacente d'ADAMS qui ont permis une reconstruction complète d'ADAMS visant à optimiser le soutien au système mondial antidopage et à mieux servir les sportifs et les autres acteurs de la lutte contre le dopage. Sous l’appellation ADAMS « Prochaine Génération », la refonte a permis de lancer plusieurs modules au cours des deux dernières années, qui donnent la priorité à la mobilité, à une connectivité améliorée, à la fiabilité, aux performances et à la convivialité générale. Et, comme toutes les fonctionnalités d’ADAMS « Prochaine Génération », ces nouveaux modules ont été conçus avec pour priorités absolues la confidentialité, la sécurité des informations et la transparence pour les utilisateurs.

Spécifiquement :

1. En novembre 2019, l'AMA a lancé une toute nouvelle application de localisation pour les sportifs, appelée « Athlete Central » . Téléchargeable gratuitement sur l'Apple Store et Google Play, cette application multilingue propose des recommandations d'adresses géolocalisées et un support utilisateur intégré. Elle a été conçue pour les sportifs, sur la base d’un sondage ayant engendré plus de 2 000 soumissions de sportifs, afin de relever les défis auxquels ils ont été confrontés avec les précédentes solutions de localisation.

2. En janvier 2020, l'AMA a lancé le nouveau module « Testing Center » (Centre de contrôles), qui a été développé avec des fonctionnalités de planification et de suivi, réinventant ainsi la manière dont les données sur les programmes de contrôle du dopage sont présentées aux OAD en temps réel. Le nouveau module offre aux OAD un outil de planification et de suivi de la distribution des tests, ainsi qu'un tableau de bord de la conformité avec le Document technique pour les analyses spécifiques par sport. L'ensemble de ces éléments donne aux OAD les moyens d'évaluer plus efficacement leurs progrès et d'agir plus rapidement sur la base des informations, et renforce également les moyens dont dispose l'AMA pour suivre les activités de contrôle.

3. En mai 2021, l'AMA a lancé « DCO Central », une nouvelle application de collecte d'échantillons de contrôle du dopage pour tablettes, également disponible gratuitement sur Apple Store et Google Play. « DCO Central » fournit aux agents de contrôle du dopage des OAD et des agences de prélèvement d'échantillons une solution en ligne et hors ligne pour une collecte de données sécurisée et rapide dans le cadre du prélèvement d'échantillons de contrôle du dopage, qui est désormais entièrement informatisée et, surtout, connectée à ADAMS pour réduire la saisie manuelle des données, tout en améliorant la précision des données, ainsi que la rapidité et la sécurité des échanges de données.

 « L'AMA est fière des avancées réalisées grâce à ADAMS « Prochaine Génération » dans un laps de temps relativement court par une équipe motivée d'experts d’ADAMS et des technologies de l’information au sein de l'Agence, observe le directeur adjoint des opérations de l'AMA, Stuart Kemp. Nous sommes particulièrement reconnaissants envers les sportifs et les partenaires du monde entier que nous avons consultés pour nous assurer qu’« Athlete Central », «Testing Center »  et « DCO Central » répondraient à leurs besoins. ADAMS est une composante essentielle du système mondial antidopage et continuera d'évoluer en fonction de la technologie disponible et des besoins changeants des sportifs et des autres membres de la communauté antidopage. »

« ADAMS « Prochaine Génération » est également un élément clé du Plan stratégique 2020-2024 de l'AMA, dans lequel l'Agence s’engage à faire en sorte que ses outils et services numériques soient intuitifs, modernes, fonctionnels et accessibles. Nous voulons nous assurer que les sportifs reçoivent autant de soutien que possible lorsqu'il s'agit de remplir leur engagement à concourir de manière propre, en fournissant un système qui s'adapte à leurs préférences et à leurs modes de vie. »

 « Le développement d’ADAMS « Prochaine Génération » a été pensé de manière stratégique et durable, un module à la fois, explique la cheffe d’équipe ADAMS de l’AMA et responsable principale, Ndiate Chaya Ndiaye. Cela nous permet de présenter chaque module  individuellement et d'inviter un groupe d'utilisateurs à le tester et à fournir un retour d'information pour le peaufiner, afin de nous assurer que tout est en ordre avant de passer au module suivant. Cela garantit également moins de risque de bogues et d'impacts négatifs sur les utilisateurs quotidiens, tout en permettant d’intégrer des métriques pour les utilisateurs afin de mesurer la performance du nouveau module avec moins de pression sur les équipes de formation et de support. »

Les améliorations ne s'arrêteront pas ici. D'autres sont à venir, notamment de meilleurs graphiques et des recommandations améliorées pour le module du Passeport biologique de l’athlète, des tableaux de bord plus conviviaux et un processus de soumission amélioré pour les AUT, ainsi qu'une multitude d'améliorations intuitives pour le module de rapport de laboratoire.

 « L'histoire d'ADAMS a été caractérisée par une amélioration continue et une évolution agile, tout comme le système antidopage lui-même, note Ndiate Chaya Ndiaye. L’avenir d’ADAMS « Prochaine Génération » ne sera pas différent. Nous nous assurerons qu'il reste à la fine pointe et accessible à une toute nouvelle génération d'utilisateurs. »