22 Juin 2021

Déclaration de l’AMA à propos de la décision du TAS dans le cas entre Sun Yang, l’AMA et la FINA

L’Agence mondiale antidopage (AMA) salue la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS), annoncée aujourd’hui, dans le cadre de l’appel de l’AMA contre la décision d’un panel disciplinaire de la Fédération internationale de natation (FINA) en lien avec un incident ayant mené à l’arrêt d’une procédure de contrôle du dopage concernant le nageur chinois Sun Yang. Le TAS a annoncé avoir rejeté la décision de la FINA et imposé au nageur une suspension de quatre ans et trois mois à partir du 28 février 2020.

L’AMA a fait appel de la décision de la FINA en vertu du Code mondial antidopage (Code) et du Standard international pour les contrôles et les enquêtes, au motif que Sun Yang avait refusé d’être contrôlé et avait manipulé le processus de recueil d’échantillon.

Cet appel était le deuxième déposé par l’AMA et faisait suite à la décision du Tribunal fédéral suisse d’admettre une demande de révision déposée par Sun Yang et d’annuler la décision initiale prise par le TAS le 28 février 2020 en raison d’une contestation du nageur à l’égard du président du panel.

« La décision du Tribunal fédéral suisse d’annuler la décision du TAS était limitée à la contestation de Sun Yang à l’égard du président du panel du TAS et n’avait rien à voir avec le fond de l’affaire, a déclaré le directeur général de l’AMA, Olivier Niggli. La décision d’aujourd’hui reconfirme la position de l’AMA concernant la décision initiale de la FINA, qui soulevait un certain nombre de questions en matière de conformité au Code. La décision du TAS d’aujourd’hui valide ces inquiétudes soulevées par l’AMA. »

L’AMA revoit toutes les décisions antidopage prises par les signataires du Code pour s’assurer qu’elles soient en ligne avec le Code. L’Agence se réserve le droit d’exercer son droit d’appel indépendant quand cela s’impose.