2 Mars 2020
Bookmark and Share

L’AMA rappelle à ses partenaires que la version révisée du Standard international pour les contrôles et les enquêtes est maintenant en vigueur

L’Agence mondiale antidopage (AMA) rappelle à ses partenaires que la version révisée du Standard international pour les contrôles et les enquêtes (SICE) est entrée en vigueur hier, le 1er mars 2020. Cette version révisée, qui a été approuvée par le Comité exécutif de l’AMA le 4 novembre 2019 et initialement publiée le 3 décembre 2019, est une révision exceptionnelle du SICE. Elle précède les autres révisions approuvées qui prendront effet le 1er janvier 2021, en même temps que le Code mondial antidopage et les autres Standards internationaux 2021 approuvés par le Conseil de fondation et le Comité exécutif de l’AMA en novembre 2019

La révision du SICE qui est entrée en vigueur le 1er mars 2020 découle de l’exigence de gravité spécifique s’appliquant à l’analyse des échantillons d’urine. Désormais, le volume minimum d’urine nécessaire pour l’analyse sera toujours de 90 ml, mais si un athlète peut fournir 150 ml d’urine ou plus, la gravité spécifique minimum (mesurée au moyen d’un réfractomètre) sera abaissée à 1:003 ou plus, au lieu du seuil actuel de 1:005 ou plus.

Si un athlète fournit un échantillon dont le volume est supérieur à 90 ml, mais inférieur à 150 ml, la gravité spécifique de 1:005 (mesurée au moyen d’un réfractomètre) continuera de s’appliquer. 

Les sportifs qui fournissent un échantillon dont la gravité spécifique est inférieure aux mesures ci-dessus devront continuer de fournir des échantillons additionnels jusqu’à ce qu’ils atteignent une gravité spécifique appropriée.

Le diagramme ci-dessous a pour but d’aider les partenaires à comprendre la procédure révisée :

Cette révision, qui a été approuvée par le groupe d’experts Laboratoires de l’AMA, tient compte des améliorations considérables de la sensibilité des méthodes d’analyse de laboratoire survenues au cours des 20 dernières années et contribuera à réduire le temps que certains sportifs passent aux postes de contrôle du dopage, ce qui rendra le processus plus aisé pour eux et permettra potentiellement aux organisations antidopage d’économiser des ressources.

Il est également important de noter que cette révision concernant la gravité spécifique sera appliquées durant les Jeux olympiques et paralympiques d’été de Tokyo 2020.

Si vous avez des questions sur la révision du SICE ci-dessus, nous vous invitons à contacter Wendy.Butts@wada-ama.org.