27 Mai 2019
Bookmark and Share

L’AMA lance la deuxième phase de consultation sur le Standard international pour la gestion des résultats

Le 12 décembre 2017, le 4 juin 2018 et le 10 décembre 2018 respectivement, l’Agence mondiale antidopage (AMA) a lancé les trois phases de son processus de consultation à propos du Code mondial antidopage 2021, qui inclut une révision des Standards internationaux (Standards).

L’AMA lance aujourd’hui la deuxième phase de consultation sur le Standard international pour la gestion des résultats (SIGR). Le SIGR, qui est un nouveau Standard, a d’abord été présenté au Comité exécutif et au Conseil de fondation (Conseil) de l’AMA en novembre 2018, puis distribué aux partenaires pour consultation du 10 décembre 2018 au 4 mars 2019. Suite à son examen lors des réunions du Comité exécutif et du Conseil de mai 2019, ce Standard fait maintenant l’objet d’une deuxième phase de consultation pour laquelle l’Agence sollicite les commentaires de ses partenaires d’ici le 8 juillet 2019.

Le point culminant de ce processus sera l’approbation du Code et des Standards lors de la prochaine Conférence mondiale sur le dopage dans le sport de l’AMA, qui aura lieu à Katowice, en Pologne, en novembre 2019. Les versions 2021 du Code et des Standards entreront en vigueur le 1er janvier 2021. 


SOUMISSION DE COMMENTAIRES
 
Tel qu’indiqué ci-dessus, nous vous demandons de bien vouloir soumettre vos commentaires au plus tard le 8 juillet 2019 via WADAConnect, la plateforme de consultation en ligne de l’Agence. Facile d’utilisation, WADAConnect vous invitera à créer un compte d’utilisateur et à formuler vos commentaires concernant les aspects du SIGR qui vous intéressent plus particulièrement. Pour en savoir plus sur WADAConnect, reportez-vous au guide de l’utilisateur.
 
Nous vous invitons à vous fonder autant que possible sur votre expérience pratique et à soumettre des recommandations susceptibles de faire avancer la lutte en faveur du sport propre à l’échelle mondiale. Nous vous demandons par ailleurs d’être aussi précis et clairs que possible, par exemple en proposant des formulations pour remplacer celles de la version actuelle.
 
Veuillez noter que, dans un souci de transparence, l’AMA publiera tous les commentaires sur son site Web à la fin de la phase de consultation et que, sauf indication contraire, l’AMA publiera des informations (nom d’utilisateur, nom et type d’organisation, etc.) identifiant les commentaires émis.