7 Décembre 2018
Bookmark and Share

L’AMA modifie le Document Technique pour les analyses spécifiques par sport

L’Agence mondiale antidopage (AMA) publie aujourd’hui le nouveau Document Technique pour les analyses spécifiques par sport (DTASS) (version 4.0), qui comprend les modifications récemment approuvées lors de la réunion du Comité exécutif de l’Agence qui a eu lieu le 14 novembre 2018 à Bakou, en Azerbaïdjan.

Veuillez noter que les modifications suivantes entreront en vigueur le 1er janvier 2019 :

  1. Passeport biologique de l’athlète (PBA) – module hématologique

    a) La mise en œuvre obligatoire du module hématologique du PBA s’appliquera dorénavant à tous les sportifs qui pratiquent un sport ou une discipline dont le niveau minimal d’analyse (NMA) pour les agents stimulant l’érythropoïèse (ASE) est de 30 % ou plus (tel que déterminé dans le DTASS) et qui font partie du groupe cible de sportifs soumis à des contrôles d’une organisation antidopage (OAD).

    [Note : En novembre 2016, le Comité exécutif a approuvé la mise en œuvre obligatoire du module hématologique du PBA par les OAD pour les sports ou disciplines ayant un NMA de 30 % ou plus pour les ASE à compter du 1er janvier 2018. Cette entrée en vigueur a été subséquemment reportée au 1er janvier 2019.]

    b) Le programme du PBA devra être conforme aux Standards internationaux et à tous les Documents Techniques du PBA, notamment le Document Technique pour les Unités de gestion du Passeport biologique de l’athlète (TD-UGPBA) [en vigueur à compter du 1er mars 2019].

    c) Toutes les OAD seront tenues de planifier une moyenne d’au moins trois contrôles sanguins aux fins du PBA par année pour tous les sportifs qui pratiquent un sport ou une discipline dont le NMA pour les ASE est de 30 % ou plus et qui font partie du groupe cible de sportifs soumis à des contrôles d’une OAD.

    d) La répartition de ces contrôles devrait être effectuée en tenant compte de l’état du Passeport de l’athlète de chaque sportif, des renseignements auxquels l’OAD a accès et des recommandations provenant des UGPBA. De cette façon les sportifs dont les Passeports sont atypiques ou suspects seront soumis à davantage de contrôles que ceux dont les Passeports sont normaux.

L’AMA encourage les OAD ayant une autorité conjointe sur un sportif à collaborer aux plans et stratégies de contrôles. Ces OAD peuvent aussi combiner les contrôles sanguins aux fins du PBA pour atteindre les moyennes minimales.

L’AMA collaborera étroitement avec les OAD qui sont en train de mettre en place le module hématologique du PBA et supervisera la mise en œuvre de ces programmes dans le cadre du Programme de supervision de la conformité de l’Agence.

Pour toute question au sujet de la mise en œuvre d’un programme du PBA, veuillez nous contacter à l’adresse athletepassport@wada-ama.org.

     2. Hormone de croissance (GH)

Veuillez noter que la mise en œuvre obligatoire des NMA pour la GH dans tous les sports et disciplines, qui devait entrer en vigueur le 1er janvier 2019, est reportée jusqu’à ce que le module endocrinien du PBA soit prêt à être mis en œuvre. D’ici là, les OAD sont encouragées à poursuivre le prélèvement d’échantillons aux fins d’analyse de la GH et à tenter d’atteindre les NMA applicables. Il est à noter que les NMA des facteurs de libération de l’hormone de croissance (GHRF) demeurent obligatoires.

Nous vous prions aussi de prendre note qu’un processus de consultation des partenaires sur la révision du DTASS entamera au début de 2019.

Les OAD qui ont des questions au sujet du DTASS sont invitées à communiquer avec l’AMA à l’adresse tdssa@wada-ama.org.