8 Novembre 2018
Bookmark and Share

Rappel des principales modifications à la Liste des substances et méthodes interdites 2019

L’année tirant à sa fin, l’Agence mondiale antidopage (AMA) souhaite vous rappeler que la Liste des substances et méthodes interdites 2019 (la Liste) entrera en vigueur le 1er janvier 2019.

En tant que signataires du Code mondial antidopage (le Code), les organisations antidopage sont tenues de prendre les mesures appropriées pour distribuer la Liste 2019 à leurs membres et affiliés et de s’assurer que les sportifs et leur entourage ont été dûment informés de tout changement à la Liste qui pourrait les concerner.

Nous souhaitons donc attirer votre attention sur le
Résumé des principales modifications et notes explicatives qui vous a été envoyé dans le cadre de notre communiqué de presse du 28 septembre. Cette année, plusieurs exemples ont été ajoutés aux classes actuelles, en particulier les suivants :  

  • Exemple de stéroïdes anabolisants androgènes endogènes : épiandrostérone (3ß-hydroxy-5α-androstan-17-one), présent dans certains compléments alimentaires.
  • Exemples d’agents activants du facteur inductible par l’hypoxie (HIF) : daprodustat (GSK1278863) et vadadustat (AKB-6548).
  • Exemple de bêta-2 agonistes : trétoquinol (trimétoquinol), un ingrédient souvent présent dans des médicaments oraux contre le rhume et la grippe, surtout dans certains pays d’Asie.
  • Exemples d’inhibiteurs d’aromatase :  2-androsténol (5α-androst-2-ène-17-ol), 3-androsténol (5α-androst-3-ène-17-ol) et 3-androsténone (5α-androst-3-ène-17-one).
  • Exemples de la classe S4.4 : anticorps neutralisant la myostatine (p. ex. domagrozumab, landogrozumab, stamulumab), protéines qui se lient à la myostatine (p. ex. follistatine, propeptide de la myostatine), agents qui réduisent ou invalident l’expression de la myostatine, concurrents du récepteur IIB de l’activine comme les leurres (p. ex. ACE-031), anticorps anti-récepteurs de l’activine (p. ex. bimagrumab) et anticorps neutralisant l’activine A.
  • Autres analogues de la méthylhéxaneamine : 5-méthylhexan-2-amine (1,4-diméthylpentylamine) et 3-méthylhexan-2-amine (1,2-diméthylpentylamine).

Si vous avez des questions ou des préoccupations concernant les modifications susmentionnées, nous vous invitons à communiquer avec votre contact habituel de l'AMA.