15 Juin 2018
Bookmark and Share

L’AMA co-organise au Sri Lanka la réunion intergouvernementale Asie/Océanie sur la lutte contre le dopage dans le sport

Des délégués de 29 pays, ainsi que des représentants importants de l’Agence mondiale antidopage (AMA), assisteront les 18 et 19 juin à la réunion ministérielle intergouvernementale Asie/Océanie sur le dopage dans le sport, qui se tiendra cette année à Colombo, au Sri Lanka.

Cette rencontre – le 15e rassemblement annuel de ce type – sera présidée par le Ministre des conseils provinciaux, des collectivités locales et des sports, l’Honorable Faiszer Musthapha PC, et réunira de nombreux représentants de gouvernements et d’organisations nationales antidopage venant des deux régions concernées. Les participants discuteront de questions importantes dans l’optique de faire avancer la lutte pour le sport propre.

« Cette rencontre est significative pour la région et le mouvement antidopage mondial, a déclaré le président de l’AMA, Sir Craig Reedie. La région Asie/Océanie est une partie du monde qui gagne en importance du point de vue sportif. L’Asie représente à elle seule environ 60 % de la population et 80 % de la jeunesse mondiales, ce qui n’a pas échappé à bon nombre de dirigeants des sports les plus populaires du monde. »

« L’implication de la région Asie/Océanie dans la lutte contre le dopage dans le sport est considérable et se reflète clairement dans la gouvernance de l’AMA puisque des membres importants de nos différents comités proviennent de cette région. »

« Par-dessus tout, cette rencontre est une preuve de solidarité de la part de tous les pays participants Je suis heureux de constater un engagement aussi impressionnant des gouvernements de la région, qui continuent d’investir du temps et des efforts dans la lutte contre le dopage dans le sport et, par conséquent, dans la protection des droits des sportifs propres du monde entier. »

« Le gouvernement et l’Agence antidopage du Sri Lanka sont ravis d’accueillir cette rencontre à Colombo, a déclaré le ministre Musthapha. Nous avons pleinement conscience de l’importance d’un terrain de jeu équitable pour les sportifs du monde entier, et des rencontres comme celles-ci donnent l’occasion aux gouvernements et aux organisations nationales antidopage de l’ensemble de la région Asie/Océanie d’échanger des informations importantes. Nous restons déterminés à promouvoir les standards les plus élevés en matière d’antidopage, que ce soit au Sri Lanka ou ailleurs.

« Nous espérons que cette rencontre sera fructueuse et nous nous réjouissons de la participation de Sir Craig Reedie, le président de l’AMA, ainsi que d’autres représentants de l’Agence. Comme toujours, nous leur réserverons un accueil chaleureux. Nous continuons de travailler en étroite collaboration avec le Mouvement sportif pour protéger les sportifs propres et lutter contre le dopage dans le sport. »

Le Conseil olympique d’Asie (COA), au nom du Mouvement sportif, et des représentants de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) et de 29 gouvernements se joindront à l’AMA pour cette rencontre. Les délégués y discuteront notamment des moyens de tirer le meilleur parti de l’engagement des gouvernements, ainsi que du renforcement des capacités par la supervision de la conformité au Code mondial antidopage et de diverses autres questions.