10 Avril 2018
Bookmark and Share

L’AMA souligne la Journée Franc Jeu 2018 durant la Conférence des ORAD

Aujourd’hui, l’Agence mondiale antidopage (AMA) célèbre la « Journée Franc Jeu » aux côtés de sportifs, d’organisations nationales et régionales antidopage (ONAD et ORAD), de fédérations sportives et d’autres participants partout dans le monde.

Consacrée au sport propre, la Journée Franc Jeu vise à sensibiliser les sportifs, le public et d’autres intervenants à la lutte mondiale contre le dopage. Aujourd’hui, nous demandons aux sportifs pourquoi ils jouent #FrancJeu (#PlayTrue en anglais).

Cette initiative découle d’une conférence sur l’éducation que l’AMA a organisée en 2013. Les 17 pays sud-américains qui ont participé à l’événement avaient alors déclaré le 10 avril la Journée Franc Jeu. Le mouvement, né en Amérique du Sud, a pris de l’ampleur. De nombreux pays européens ont célébré la journée en 2016 et d’autres se sont joints à la campagne dès l’année suivante partout dans le monde.


Cette année, l’événement coïncide avec la première journée de la cinquième Conférence bisannuelle des ORAD, à Bangkok, en Thaïlande, ce qui sera l’occasion pour les participants de faire preuve d’unité et de solidarité envers la cause de la Journée Franc Jeu.

Cette réunion des ORAD de deux jours, organisée en collaboration avec le Conseil olympique d’Asie, comprendra des interventions du ministre du Tourisme et des Sports de Thaïlande, Weerasak Kowsurat, et du gouverneur de l’Autorité sportive de Thaïlande, Sakon Wannapong, ainsi que diverses présentations données par des experts antidopage. Ces présentations aborderont des sujets importants, tels que le contexte actuel de la lutte contre le dopage, les activités, réalisations et défis de chaque région, les exigences en terme de contrôles, les stratégies en matière d’éducation, la conformité au Code et les moyens de relever les défis associés.

Les enjeux les plus brûlants auxquels font face les ORAD partout dans le monde seront également abordés dans le cadre de groupes de discussion, d’ateliers et d’échanges, de sorte que les ORAD puissent déterminer les meilleures façons de collaborer pour relever ensemble ces défis.

« L’AMA souhaite remercier les organisateurs de la Journée Franc Jeu, qui attire l’attention du monde sur le sport propre, et féliciter tous ceux et toutes celles qui participent aux activités de la Journée Franc Jeu dans leurs collectivités, a déclaré Olivier Niggli, directeur général de l’AMA. Il est tout à fait opportun que le même jour, une importante conférence antidopage ait lieu, et nous organiserons nos propres activités de la Journée Franc Jeu pendant notre séjour à Bangkok.

« Ceci est un bon exemple de ce qu’un mouvement peut accomplir. Les organisateurs ont vu l’occasion de faire de la sensibilisation, de promouvoir le sport propre et de célébrer les nombreuses raisons de jouer franc jeu – et ils l’ont saisie. Ensemble, nous pouvons créer un monde où le sport propre prédomine, un monde où les sportifs choisissent de rester propres par respect de soi, par souci d’équité envers les autres concurrents et pour la simple joie de pratiquer un sport. »

Des organisations antidopage, des fédérations sportives nationales et internationales ainsi que des établissements d’enseignement ont organisé des événements axés sur le sport propre ou intégré du contenu pertinent à leurs événements existants avant, durant et après la Journée Franc Jeu. Ceci inclut par exemple des programmes de sensibilisation, des entrevues avec des médias et des activités dans les médias sociaux. Les divers événements sont annoncés ICI.

L’AMA invite les sportifs et les autres intervenants à nous dire pourquoi ils jouent franc jeu sur les médias sociaux, à l’aide du mot-clic #JournéeFrancJeu (#PlayTrueDay en anglais).