26 Avril 2018
Bookmark and Share

L’AMA publie son Rapport 2016 sur les violations des règles antidopage

  • Le Rapport signale 1 595 violations des règles antidopage (VRAD) confirmées en 2016, concernant des personnes de 117 nationalités et de 112 sports différents.
  • 1 326 VRAD sont issues de résultats d’analyse anormaux (RAA) et 269 issues de cas non analytiques (renseignements).
  • Une nouvelle présentation dynamique des données affiche pour la première fois les statistiques sur les VRAD de manière interactive.

L’Agence mondiale antidopage (AMA) publie aujourd’hui son quatrième Rapport annuel sur les violations des règles antidopage, qui présente les statistiques officielles sur les violations des règles du Code mondial antidopage.

Comme par les années précédentes, le Rapport est disponible en version PDF. De plus, cette année, l'AMA est heureuse de fournir le Rapport dans une version dynamique en format Excel qui illustre les statistiques des VRAD de manière interactive.

[Les Rapports sont disponibles en anglais seulement]

Le Rapport fait état des cas de dopage commis dans le sport au niveau mondial en 2016. Il signale qu’un total de 1 595 VRAD, impliquant des personnes de 117 nationalités et de 112 sports différents, ont été enregistrées pendant cette année-là. Sur ce total, 1 326 VRAD proviennent de RAA, aussi appelés « résultats positifs ». Le reste provient d’enquêtes et de renseignements, qui ont abouti à 248 violations commises par des sportifs et 21, par des membres du personnel d’encadrement.

« Il est particulièrement intéressant de lire le Rapport 2016 sur les VRAD en parallèle avec le Rapport sur les données de contrôles antidopage 2016 de l’AMA, publié l’an dernier, a déclaré Sir Craig Reedie, le président de l’AMA. Nous continuons de percevoir les effets des contrôles « intelligents » issus de renseignements, un aspect auquel l’Agence porte une attention accrue alors que nous renforçons nos capacités en matière d’enquêtes et de collecte de renseignements.

« Les contrôles en compétition et hors compétition restent cruciaux pour la détection du dopage, mais les événements récents ont montré que les enquêtes jouent un rôle de plus en plus important dans la protection des droits des sportifs propres dans le monde entier. »

Le Rapport comprend les décisions sur l’ensemble des RAA résultant d’échantillons prélevés par des organisations antidopage en 2016, ainsi que les décisions sur les VRAD non analytiques rendues en 2016.

Dans les premières pages, le Rapport comprend une introduction et un résumé mettant en relief les informations clés. Les première et deuxième sections font le bilan de la gestion des résultats (y compris les VRAD) de tous les cas de RAA détectés par les laboratoires accrédités par l’AMA, résultant d’échantillons prélevés sur des sportifs en compétition et hors compétition en 2016. Ces données sont classées par sport et par discipline (section 1), puis par autorité de contrôle (section 2).

La section 3 inclut les VRAD issues de cas non analytiques commises par des sportifs (données présentées par sport et par nationalité) ou par des membres du personnel d’encadrement (données présentées par nationalité). 

La section 4 présente le nombre total de VRAD répertoriées en 2016, qui comprend les violations analytiques et non analytiques. Ces données sont classées par sport et par nationalité et selon le type d’échantillon (urine ou sang), le type de contrôle (en compétition ou hors compétition) et le sexe du sportif.

Veuillez cliquer ici pour télécharger le Rapport complet en PDF, le Rapport dynamique en Excel, l’aperçu et un document « questions et réponses » .