12 Juillet 2017
Bookmark and Share

Le programme Formule Héritage de l’AMA s’allie à l’Agence antidopage du Kenya et à l’Unité d’intégrité de l’athlétisme

Nairobi, le 12 juillet 2017 – L’Agence mondiale antidopage (AMA) travaille en partenariat avec l’Agence antidopage du Kenya (ADAK) et la nouvelle Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU) pour offrir le volet le plus récent de son programme de sensibilisation Formule Héritage au cours des championnats du monde juniors de l’IAAF qui se tiennent à Nairobi, au Kenya, du 12 au 17 juillet. Le programme Formule Héritage de l’AMA, qui est offert pendant les grandes manifestations sportives internationales, apporte de l’aide supplémentaire aux organisations nationales antidopage (ONAD) pour qu’elles créent et mettent en œuvre des programmes durables de sensibilisation antidopage. Ce partenariat permettra de sensibiliser toute une génération de jeunes athlètes au sport propre et d’en faire la promotion, tout en produisant un ensemble de ressources qu’ADAK pourra utiliser de nouveau dans l’avenir.

« L’AMA est ravie de s’associer avec ADAK et l’Unité d’intégrité de l’athlétisme, a déclaré Olivier Niggli, directeur général de l’AMA, pour offrir le programme Formule Héritage aux jeunes athlètes à Nairobi, au Kenya. Ce programme a fait ses preuves et nous permet de travailler de concert avec nos partenaires pour sensibiliser les athlètes et leur entourage à l’enjeu de la lutte contre le dopage au niveau mondial. Grâce à nos efforts conjoints et à la création de ressources pouvant être réutilisées plusieurs fois, l’investissement de l’AMA a un impact important et durable. » 

« Tout comme l’AMA, ADAK estime que la sensibilisation est la première étape vers une meilleure compréhension, a affirmé Japhter Rugut, président d’ADAK. Le programme Formule Héritage de l’AMA et le partage des connaissances qui découleront de ce partenariat unique sont très appréciés. Les ressources développées par l’AMA pour ADAK serviront lors de ces championnats et de nombreux autres événements qui auront lieu au Kenya dans l’avenir. Complétant l’éducation fondée sur les valeurs, Formule Héritage est l’un des meilleurs moyens de contrer le dopage en sensibilisant les athlètes le plus tôt possible, en les informant des nombreuses ressources antidopage qui sont à leur disposition et en leur faisant connaître les canaux qui pourraient leur permettre d’exprimer leurs préoccupations au sujet de possibles actes de dopage au sein de leur équipe ou de leur fédération. »

« L’AIU se réjouit de travailler en partenariat avec l’AMA et ADAK lors d’un des plus grands événements de l’IAAF pour la jeunesse, a déclaré David Howman, président de l’AIU. À ce stade précoce de leur carrière, les athlètes doivent être en mesure de connaître pleinement leurs droits et leurs responsabilités, et nous sommes ravis de jouer notre rôle à cet égard. »

L’équipe de sensibilisation Formule Héritage, qui regroupe des membres d’ADAK, de l’AIU et de l’AMA, sera dirigée par les ambassadrices athlètes Tegla Loroupe et Paula Radcliffe. Tegla Loroupe, qui est membre du Comité des sportifs de l’AMA, est connue comme la première femme africaine à avoir gagné le marathon de New York et pour avoir été chef de mission de l’équipe des réfugiés aux Jeux olympiques de Rio 2016. Paula Radcliffe, qui est membre du comité des athlètes de l’IAAF, détient actuellement le record du monde du marathon. Toutes les deux sont d’ardentes défenseures du mouvement pour un sport propre et connaissent bien les pressions liées au dopage dans le sport. L’équipe Formule Héritage invitera des sportifs, des entraîneurs et d’autres membres du personnel d’encadrement à prendre part à des activités divertissantes et éducatives. Ils seront encouragés à répondre au quiz Franc jeu, qui existe maintenant en 39 langues, à signer le Serment du sportif propre et à partager leurs impressions sur les médias sociaux en utilisant le mot-clic #CleanSport. Au nom de l’Unité d’intégrité de l’athlétisme, Paula Radcliffe invitera les athlètes à signer le Serment des athlètes de l’AIU, qui permettra aux concurrents de démontrer leur engagement envers l’athlétisme propre.

– FIN –

CONTACT MÉDIAS

Maggie Durand, coordonnatrice, Relations médias et communication
Téléphone : + 1-514-904-8225
Courriel : media@wada-ama.org