28 Avril 2017
Bookmark and Share

L'AMA rétablit l'accréditation du laboratoire de Madrid

L’Agence mondiale antidopage (AMA) annonce que, conformément au Standard international pour les laboratoires (SIL), Sir Craig Reedie, président du Comité exécutif de l’AMA, a approuvé le rétablissement de l’accréditation du laboratoire de contrôle du dopage de Madrid (le laboratoire de Madrid), en Espagne. Cette décision permet au laboratoire de reprendre immédiatement l’ensemble de ses activités antidopage, y compris les analyses d’échantillons d’urine et de sang. 

Le laboratoire de Madrid a vu son accréditation suspendue le 6 juin 2016 en raison de la décision du 19 mars 2016 du Conseil de fondation de l’AMA déclarant l’agence antidopage espagnole (AEPSAD) non conforme au Code mondial antidopage (le Code). En vertu de l’article 4.4 du SIL, pour qu’un laboratoire puisse maintenir son accréditation, l’organisation nationale antidopage du pays hôte du laboratoire doit être en conformité avec le Code, tel que déterminé par l’AMA.

Le 7 mars 2017, le Conseil a retiré AEPSAD de la liste des signataires non conformes, et les 23 et 24 mars 2017, des membres du groupe d’experts Laboratoires de l’AMA ont effectué une évaluation au laboratoire de Madrid, qui s’est révélée satisfaisante. Par conséquent, le 28 avril 2017, le groupe d’experts Laboratoires de l’AMA a recommandé que l’accréditation du laboratoire de Madrid par l’AMA soit rétablie immédiatement.

« L’AMA est heureuse de confirmer que l’accréditation du laboratoire de Madrid a été rétablie par suite du retour à la conformité d’AEPSAD, a déclaré Olivier Niggli, directeur général de l’AMA. Nous tenons à remercier le laboratoire de sa collaboration soutenue tout au long de ce processus. Compte tenu des circonstances particulières ayant mené à la suspension, l’AMA est convaincue que le laboratoire continuera de respecter ses normes élevées. »

En vertu du SIL, l’AMA est responsable de l’accréditation et de la réaccréditation des laboratoires antidopage, et doit donc s’assurer qu’ils exercent leurs activités selon les normes de qualité les plus élevées qui soient. Lorsqu’un laboratoire ne remplit pas les exigences décrites dans le SIL, l’AMA peut décider de suspendre ou de révoquer son accréditation. Le grand nombre de suspensions en 2016 et 2017 découle directement des procédures d’évaluation de la qualité plus strictes mises en application par l’AMA pour veiller à ce que les laboratoires maintiennent les normes les plus rigoureuses.

La décision de rétablir l’accréditation du laboratoire de Madrid est communiquée à l’ensemble des pouvoirs publics nationaux, des organismes d’accréditation nationaux, des organisations nationales antidopage, des comités nationaux olympiques et des fédérations internationales concernés, ainsi qu’au Comité international olympique, au Comité international paralympique et à d’autres organisations responsables de grandes manifestations, comme l’exige le SIL. 

– FIN –

CONTACTS MÉDIAS

Ben Nichols, responsable principal, Relations médias et communication
Téléphone : + 1-514-904-8225
Courriel : media@wada-ama.org

Maggie Durand, coordonnatrice, Relations médias et communication
Téléphone : + 1-514-904-8225
Courriel : media@wada-ama.org