13 Avril 2017
Bookmark and Share

L'AMA rétablit l'accréditation du laboratoire de Doha

L’Agence mondiale antidopage (AMA) annonce que, conformément au Standard international pour les laboratoires (SIL), Sir Craig Reedie, président du Comité exécutif de l’AMA, a approuvé la levée de la suspension de l’accréditation du laboratoire d’analyse antidopage de Doha, au Qatar. Le rétablissement de son accréditation permet au laboratoire de Doha de reprendre immédiatement l’ensemble de ses activités antidopage, y compris les analyses d’échantillons d’urine et de sang. 

Le laboratoire de Doha, dont l’accréditation avait été suspendue le 7 novembre 2016 en raison de non-conformités au SIL, a corrigé ces non-conformités et a mis en œuvre l’ensemble des recommandations émises à la suite d’une évaluation réalisée par le groupe d’experts Laboratoires. Par conséquent, le 11 avril 2017, le groupe d’experts Laboratoires de l’AMA a recommandé la levée de la suspension.

« L’AMA est heureuse de confirmer que l’accréditation du laboratoire de Doha a été rétablie environ cinq mois après sa suspension, a déclaré Olivier Niggli, directeur général de l’AMA. Nous aimerions féliciter le laboratoire pour sa coopération et ses efforts, qui ont mené au rétablissement de son accréditation. Nous sommes convaincus que le laboratoire a corrigé ses déficiences. Le groupe d’experts Laboratoires continuera à surveiller les performances du laboratoire afin de s’assurer qu’il se conforme aux normes élevées de l’AMA. »

En vertu du SIL, l’AMA est responsable de l’accréditation et de la réaccréditation des laboratoires antidopage, et doit donc s’assurer qu’ils respectent les normes de qualité les plus élevées. Lorsqu’un laboratoire ne remplit pas les exigences du SIL, l’AMA peut décider de suspendre ou de révoquer son accréditation. Le grand nombre de suspensions en 2016 et 2017 découle directement des procédures d’évaluation de la qualité plus strictes mises en application par l’AMA pour veiller à ce que les laboratoires maintiennent les normes les plus rigoureuses.

La décision de rétablir l’accréditation du laboratoire de Doha est communiquée à l’ensemble des pouvoirs publics nationaux, des organismes d’accréditation nationaux, des Organisations nationales antidopage, des Comités nationaux olympiques et des Fédérations internationales concernés ainsi qu’au Comité International Olympique, comme l’exige le SIL.

                                                                                                             – FIN –                         

CONTACTS DE L’AMA POUR LES MÉDIAS

Ben Nichols, responsable principal, Relations médias et communication
Téléphone : + 1-514-904-8225
Courriel : media@wada-ama.org

Maggie Durand, coordonnatrice, Relations médias et communication
Téléphone : + 1-514-904-8225
Courriel : media@wada-ama.org