1 Mars 2017
Bookmark and Share

L'AMA encouragée par les signes de progrès en Russie suite à la déclaration du président Vladimir Poutine au sujet de l'enquête McLaren

L’Agence mondiale antidopage (AMA) accueille favorablement la déclaration du président russe Vladimir Poutine, qui a aujourd’hui exhorté son pays à « tenir compte des exigences de l’Enquête McLaren ». La première partie du Rapport d’enquête McLaren, publiée le 18 juillet 2016, a confirmé les manipulations institutionnalisées des procédures de contrôle du dopage en Russie; la deuxième partie, publiée le 9 décembre 2016, a reconfirmé les manipulations et mis l’accent sur le nombre de sportifs qui en ont profité.

« L’AMA juge encourageants les progrès démontrés aujourd’hui par les hautes sphères du gouvernement russe, a déclaré Sir Craig Reedie, président de l’AMA. Depuis novembre 2015, l’AMA, l’Agence antidopage du Royaume-Uni et d’autres intervenants appuient activement les efforts de la Russie pour rétablir la crédibilité de son système antidopage. Cette admission publique du président Vladimir Poutine, qui a reconnu que le “ système antidopage russe a échoué ”, est un pas important dans la bonne direction. »

« En novembre 2015, l’AMA a établi une “ feuille de route ” pour que l’Agence antidopage de Russie (RUSADA) redevienne conforme au Code mondial antidopage (le Code), a expliqué Olivier Niggli, directeur général de l’AMA. RUSADA doit en effet démontrer que ses procédures sont véritablement autonomes, qu’elles ne sont soumises à aucune ingérence et qu’elles s’appuient sur des ressources adéquates pour pouvoir protéger les sportifs propres en Russie et ailleurs dans le monde. Ce n’est qu’une fois que RUSADA et ses organes de gouvernance auront réussi à faire la preuve qu’ils peuvent atteindre une telle indépendance que le sport russe pourra se racheter auprès des sportifs propres et des autres partenaires du mouvement antidopage à l’échelle mondiale. »

Le 18 novembre 2015, RUSADA a été déclarée non conforme par suite d’une recommandation de la Commission indépendante de l’AMA présidée par Richard Pound, qui a révélé au grand jour le dopage généralisé dans le sport en Russie. Peu après, l’AMA a établi la feuille de route à suivre pour que RUSADA redevienne conforme au Code. 

L’AMA communiquera avec les autorités concernées pour discuter de ce développement et planifier les prochaines étapes.

                                                                                                                – FIN –                         

CONTACTS DE L’AMA POUR LES MÉDIAS

Ben Nichols, responsable principal, Relations médias et communication
Téléphone : + 1-514-904-8225
Courriel : media@wada-ama.org

Maggie Durand, coordonnatrice, Relations médias et communication
Téléphone : + 1-514-904-8225
Courriel : media@wada-ama.org