20 Février 2017
Bookmark and Share

Le Laos ratifie la Convention antidopage de l’UNESCO

L’Agence mondiale antidopage (AMA) est heureuse d’annoncer que la République démocratique populaire lao (Laos) est devenue le 184e État partie à ratifier la Convention internationale de l’UNESCO contre le dopage dans le sport.

« Je suis ravi que le Laos soit devenu le plus récent pays à s’engager envers le sport propre en ratifiant la Convention de l’UNESCO, déclare Sir Craig Reedie, président de l’AMA, et je tiens à témoigner officiellement ma gratitude à l’organisation régionale antidopage de l’Asie du Sud-Est (SEARADO) et à l’équipe de notre bureau régional d’Asie/Océanie d’avoir rendu cela possible.

« Nous sommes arrivés à une étapeimportante pour le mouvement antidopage, poursuit M. Reedie, et l’une des grandes priorités de l’AMA aujourd’hui est de veiller à ce que la Convention de l’UNESCO soit mise en œuvre et appliquée rigoureusement dans tous les pays. En mettant en place des programmes antidopage de qualité à un niveau mondial, nous réaffirmerons notre engagement à assurer la protection des sportifs propres de tous les horizons. »

Adoptée le 19 octobre 2005, la Convention internationale de l’UNESCO contre le dopage dans le sport est l’instrument juridique par lequel les gouvernements formalisent leur engagement à l’égard de la lutte contre le dopage dans le sport. Comme de nombreux gouvernements ne peuvent être liés juridiquement par un document non gouvernemental tel que le Code mondial antidopage (le Code), cette convention leur permet d’harmoniser leurs politiques nationales avec les dispositions du Code et de continuer ainsi d’uniformiser la législation du sport et la législation publique dans le cadre de la lutte contre le dopage dans le sport. Selon les normes de l’UNESCO, cette convention a été rédigée, adoptée et ratifiée en un temps record.

Avec la ratification par le Laos de la Convention de l’UNESCO, cela représente 98 % de la population mondiale qui a manifesté son engagement à promouvoir un sport propre en appuyant la Convention; 11 pays doivent encore la ratifier.

                                                                                               – FIN –                         

CONTACTS DE L’AMA POUR LES MÉDIAS

Ben Nichols, responsable principal, Relations médias et communication
Téléphone : + 1-514-904-8225
Courriel : media@wada-ama.org

Maggie Durand, coordonnatrice, Relations médias et communication
Téléphone : + 1-514-904-8225
Courriel : media@wada-ama.org