7 Novembre 2016
Bookmark and Share

Travis Tygart aux WADA Talks

Dans cette entrevue de la série WADA Talks, nous nous entretenons avec Travis Tygart, le président de l’agence antidopage américaine (USADA) et l’un des plus ardents défenseurs du mouvement antidopage. 


Reconnu comme étant la personne qui a exposé le programme de dopage de l’équipe US Postal Service, M. Tygart explique le rôle important que les dénonciateurs ont joué en fournissant de l’information qui a permis, en fin de compte, de tenir les sportifs dopés responsables de leurs gestes et de bannir du sport les personnes faisant partie « du système », y compris les médecins et les directeurs d’équipe.

Au cours de l’entrevue, M. Tygart se rappelle la première fois où il a découvert les répercussions considérables du dopage, à savoir le moment où il a commencé à coacher au niveau secondaire et où il a vu les parents, les entraîneurs et les organisations sportives pousser les jeunes sportifs à un point tel qu’ils se tournaient vers des substances pour améliorer leur performance.

Cette expérience a fait ressortir à ses yeux l’urgence de faire tout en son possible pour revenir à l’essence même de la victoire. « Gagner ne se résume pas à décrocher par supercherie une victoire, une position sur le podium, une médaille ou un maillot jaune, affirme-t-il. Il s’agit de faire les choses comme il se doit, et de tirer énormément de fierté et de satisfaction du fait d’avoir été le meilleur cette journée-là et d’avoir gagné proprement, en suivant les règles. »

Dans le cadre des WADA Talks, Ben Nichols, responsable principal, Relations médias et communication, de l’AMA s’entretient avec des acteurs importants de la communauté des athlètes, du monde du sport et des gouvernements, ainsi qu’avec d’autres partenaires du mouvement pour un sport propre.

Pour regarder l’entrevue de la série WADA Talks avec Travis Tygart et visionner d’autres vidéos de la collection de l’Agence, consultez la liste de lecture WADA Talks sur la chaîne YouTube de l’AMA.

* Cette entrevue a été filmée en novembre 2015