3 Octobre 2016
Bookmark and Share

Le point sur les cyberattaques : fuite de données concernant 20 sportifs de 14 pays et de 13 sports

L’Agence mondiale antidopage (AMA) confirme qu’encore une fois le groupe de cyberespions Fancy Bear a publié aujourd’hui, sur son site Web, un bloc de données confidentielles sur certains sportifs, qu’il a obtenu illégalement à partir d’un compte créé pour les Jeux olympiques de Rio 2016 dans le Système d’administration et de gestion antidopage (ADAMS) de l’AMA. 

Cette fois-ci, le groupe a divulgué des données concernant 20 sportifs provenant de 14 pays, soit un de l’Argentine, un de l’Australie, un du Brésil, un du Canada, un de la Colombie, un de l’Allemagne, un de la France, un du Royaume-Uni, trois du Japon, deux de la Nouvelle-Zélande, deux de la Suède, un du Vénézuela, un de l'Afrique du Sud et trois des États-Unis.

Ceux-ci évoluent dans la natation, le canot, le cyclisme, le sport équestre, la gymnastique, le hockey sur gazon, le judo, l’aviron, la voile, le tennis de table, le tennis, le triathlon et l’haltérophilie.

L’AMA prend très au sérieux cette situation ainsi que la protection des données confidentielles des sportifs. La cellule de crise que nous avons constituée travaille activement avec les forces de l’ordre au Canada et d’autres pays et utilise les renseignements obtenus dans le cadre de ses enquêtes pour prévenir toute nouvelle intrusion. Nous consultons également des experts de premier plan en matière de cybersécurité pour veiller à ce qu’aucune autre information ne puisse être accessible à partir d’ADAMS dans son ensemble.

Les cyberespions ont pu accéder au compte des Jeux olympiques de Rio 2016 au moyen du harponnage de comptes de courriel d’utilisateurs d’ADAMS, qui leur a permis d’obtenir des mots de passe donnant accès à ADAMS. Jusqu’à présent, nous n’avons aucune raison de croire qu’ils auraient pu accéder à ADAMS dans son entièreté.

L’Agence est également en communication avec les ONAD et les FI concernées dont les sportifs ont été touchés par cette dernière divulgation de données afin qu’elles puissent leur offrir tout le soutien nécessaire.  

Nous encourageons les sportifs et les autres utilisateurs d’ADAMS qui ont des questions ou des préoccupations, ou qui ont été témoins de toute activité suspecte sur leur compte ADAMS, comme des courriels de harponnage, à contacter le Service d’assistance par courriel à l’adresse adams@wada-ama.org ou par téléphone au +1 514 904 8800.

L’AMA souhaite souligner que les AUT sont seulement accordées par les fédérations internationales (IF) et les organisations nationales antidopage (ONAD) ainsi que les organisateurs responsables de grandes manifestations (OGM) suite à une procédure d’examen rigoureuse qui est définie dans le Standard international pour l'autorisation d'usage à des fins thérapeutiques (SIAUT) ainsi que suite à une évaluation par trois médecins spécialisés en médecine du sport et/ou qui ont une autre spécialité pertinente. Les AUT accordées sont sujettes à une évaluation plus approfondie par l’organisation antidopage (OAD) compétente et par l’AMA. L’AMA a confiance en le système des AUT.

Veuillez noter que l’AMA s’est engagée à communiquer des mises à jour au fur et à mesure que la situation évolue.