6 Septembre 2016
Bookmark and Share

Le Comité indépendant de révision de la conformité de l’AMA se réunit pour discuter de la supervision de la conformité au Code

Le Comité indépendant de révision de la conformité de l’Agence mondiale antidopage (AMA) s’est réuni le 3 septembre 2016, à Montréal afin de discuter des enjeux liés à la mise en œuvre du programme de supervision de la conformité au Code mondial de l'antidopage (le «Code») de l’AMA.

Les discussions ont porté sur les sujets suivants :
• Conséquences de la non-conformité
• Questionnaire sur la conformité pour les signataires du Code
• Programme d’audit de la conformité
• Utilisation d’ADAMS
• Processus de supervision de la gestion des résultats
• Participation des fédérations nationales (FN) à la mise en œuvre des programmes antidopage
• Rôle des organisations régionales antidopage (ORAD) dans le cadre du programme de supervision de la conformité
• Rapport McLaren

Certains de ces éléments feront l’objet de recommandations au Conseil de fondation de l’AMA le 20 novembre 2016.

Le Comité de révision de la conformité a également discuté de la conformité des organisations nationales antidopage (ONAD) de l’Azerbaïdjan, du Brésil et du Guatemala. Il a conclu que ces ONAD n’étaient actuellement pas conformes au Code de 2015 et déterminé qu’à moins que les questions en suspens soient réglées, le Comité soumettra en novembre au Conseil de fondation des recommandations de déclarations de non-conformité.

En novembre 2014, l’AMA a mis sur pied le Comité de révision de la conformité, un organe indépendant et externe dans le cadre de son processus de conformité amélioré en vertu du Code de 2015. Ce comité est chargé de fournir des avis, des conseils et des recommandations à l’AMA et à son Conseil de fondation sur toute question de conformité. Il formule ses recommandations en fonction de l’information reçue du Groupe de travail interne sur la conformité de l’AMA.