27 Septembre 2016
Bookmark and Share

L'AMA publie la foire aux questions (FAQ) sur les autorisations d'usage à des fins thérapeutiques (AUT)

Comme vous le savez, le groupe de cyberespions « Fancy Bear » publie sur son site Web des blocs de données confidentielles sur certains sportifs, données qu’il a obtenues illégalement à partir d’un compte des Jeux olympiques de Rio 2016 dans le Système d’administration et de gestion antidopage (ADAMS) de l’Agence mondiale antidopage (AMA). Plus précisément, il divulgue des données liées à des autorisations d’usage à des fins thérapeutiques (AUT) délivrées par des organisations antidopage (OAD) – fédérations internationales (FI), organisations nationales antidopage (ONAD) et organisateurs de grandes manifestations (OGM).

Cette situation a suscité beaucoup d’attention dans les médias et a donné lieu à quantité d’informations erronées concernant les AUT. Il est très malheureux que les AUT de ces sportifs fassent l’objet de débats publics sur la base d’informations médicales incomplètes et confidentielles. Les sportifs ne devraient pas avoir à justifier leurs AUT publiquement.

Cela s’est fait au moyen du harponnage de comptes de courriel, qui a permis aux pirates informatiques d’obtenir des mots de passe donnant accès à ADAMS.

La présente foire aux questions a pour but de rectifier ces informations erronées et de défendre les droits des sportifs propres, tels qu’ils sont énoncés dans le Code mondial antidopage (le « Code ») et le Standard international pour l’autorisation d’usage à des fins thérapeutiques (SIAUT).

Le programme des AUT est rigoureux et fait partie intégrante du sport d’élite, et il est très largement accepté par les sportifs, les médecins et l’ensemble des partenaires du mouvement antidopage.  

Cliquer ici pour lire la FAQ.