1 Juillet 2016
Bookmark and Share

Olivier Niggli entre en fonction comme directeur général de l’AMA

Olivier Niggli est entré en fonction cette semaine comme directeur général de l’Agence mondiale antidopage (AMA). Il succède à David Howman, qui occupait ce poste de longue date.

M. Niggli est entré au service de l'AMA en 2002 à titre de directeur des affaires juridiques de l'Agence dont il est devenu également le directeur financier en 2004. En 2011, il est retourné en tant qu'associé chez Carrard & Associés où il était spécialisé dans le droit du sport, le droit commercial et l'arbitrage. Il est revenu à l'AMA en 2014 comme directeur des opérations et, parmi d’autres contributions, il a joué un rôle essentiel dans la mise en œuvre du nouveau Code mondial antidopage et l’établissement d’un programme de conformité.

Entrant en poste à un moment où le mouvement antidopage suscite un intérêt accru, M. Niggli estime qu’il s’agit d’une excellente occasion d’influencer l’avenir du sport propre. « Notre capacité à protéger les sportifs propres dans le monde, ne cesse d’augmenter grâce à un réseau en expansion de partenaires mondiaux dont la collaboration s’accroît de plus en plus et permet d’attraper les contrevenants. » a-t-il déclaré.M. Niggli a présenté certaines priorités importantes de l’AMA au-delà des Jeux olympiques et paralympiques de 2016, en plus des activités fondamentales de l’Agence qui comprennent la conformité et la surveillance, la recherche scientifique et l’éducation. « Au moment où je commence mon mandat comme directeur général, a-t-il poursuivi, l’AMA mettra l’accent plus que jamais sur des priorités clés telles que l’utilisation optimale de notre programme de conformité indépendant qui se révèle déjà efficace, la vérification de la qualité des pratiques des OAD, le renforcement de notre travail d’enquête et la mise en œuvre d’un nouveau programme de dénonciation dans le cadre de la prochaine réunion du Conseil de fondation en novembre. 

« Dans un contexte où de nombreuses questions sont posées à la communauté antidopage , il est important de souligner que l’AMA tiendra un cercle de réflexion multilatéral spécial en septembre où divers sujets seront discutés, y compris la façon dont la communauté antidopage peut se montrer plus solide face aux problèmes récents de corruption et de gouvernance» , a ajouté M. Niggli.