6 Juillet 2016
Bookmark and Share

Déclaration de l'AMA concernant les poches de sang de «l'Opération Puerto»

À la suite de la décision prise récemment par la Cour d’appel de Madrid autorisant l’accès aux poches de sang et de plasma conservées dans le cadre de l’«Opération Puerto» qui provenaient de cyclistes et d’autres sportifs, l’Agence mondiale antidopage (AMA) peut confirmer que, conjointement avec l’Union Cycliste Internationale (UCI), elle a maintenant en sa possession des échantillons des poches de sang et de plasma, qui sont entreposés dans un laboratoire accrédité par l’AMA à l’extérieur de l’Espagne.

L’AMA et l’UCI vont continuer à mener leur enquête conjointe sur l’«Opération Puerto» et vont envisager toutes les options juridiques possibles.

L’ «Opération Puerto» est une enquête de la police espagnole sur un réseau de dopage dirigé par le Dr Eufemiano Fuentes. En 2006, 211 poches de sang et de plasma ont été saisies dans les bureaux du Dr Fuentes, qui a alors subi une condamnation d'un an avec sursis pour avoir mis en danger la santé publique. L’enquête a également révélé des violations des règles antidopage de la part de cinq cyclistes, et a mené à des soupçons à l’égard de nombreux autres sportifs qui avaient été traités par le Dr Fuentes et dont le nom n’a pas été mentionné. Pendant des années, l’AMA a demandé aux autorités espagnoles d’autoriser l’accès aux poches de sang et de plasma par l’Agence et ses organisations antidopage partenaires, afin que les éventuelles violations des règles antidopage puissent être examinées. En avril 2013, la Cour criminelle de Madrid a ordonné la destruction des poches de sang et de plasma, décision contre laquelle l’AMA a fait appel en mai 2013.

L’AMA ne fera aucun autre commentaire pour le moment.