14 Juin 2016
Bookmark and Share

Mise à jour de l'AMA concernant le cas de Maria Sharapova

L’Agence mondiale antidopage (AMA) a dûment examiné la décision du tribunal indépendant de la Fédération internationale de tennis (ITF) concernant le cas de Maria Sharapova. Le tribunal a jugé  Maria Sharapova coupable d'avoir commis une violation des règles antidopage (VRAD) pour avoir utilisé du meldonium, substance interdite, et lui a imposé une période de suspension de deux ans prenant effet le 26 janvier 2016.

Après avoir passé en revue cette décision, y compris les motifs, l’AMA confirme aujourd’hui qu’elle n’exercera pas son droit d’appel indépendant devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Nous avons été informés que Mme Sharapova a elle-même interjeté appel devant le TAS aujourd’hui. L’ITF sera l’intimée dans cette affaire. Comme toujours, afin de respecter l’intégrité du processus judiciaire, l’AMA s’abstiendra de tout commentaire avant que le TAS ait rendu son jugement.