15 Avril 2016
Bookmark and Share

L’AMA suspend l’accréditation du laboratoire de Lisbonne

L’AMA a suspendu l’accréditation du Laboratório de Análises de Dopagem (LAD) de Lisbonne, au Portugal (le « laboratoire »).

Du fait de cette suspension, qui entre en vigueur immédiatement, le laboratoire ne peut mener aucune activité antidopage en lien avec l’AMA, y compris des analyses d’échantillons d’urine et de sang.

En vertu de l’article 13.7 du Code mondial antidopage, le laboratoire peut porter la décision en appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) dans les 21 jours suivant la réception de la notification.

Selon le Standard international pour les laboratoires (SIL), l’AMA est responsable de l’accréditation et de la réaccréditation des laboratoires antidopage et doit donc s’assurer qu’ils respectent les normes de qualité les plus élevées qui soient.

Ce processus de surveillance est exécuté parallèlement à une évaluation ISO par des organismes d’accréditation nationaux indépendants qui sont membres en règle de la Coopération internationale d’accréditation des laboratoires (ILAC).

Lorsqu’un laboratoire ne remplit pas les exigences du SIL, l’AMA peut suspendre son accréditation.

Le Comité exécutif de l’AMA prendra une décision plus tard au sujet de la révocation possible de l’accréditation du laboratoire.