22 Février 2016
Bookmark and Share

Déclaration de l'AMA sur l'ONAD du Kenya

Pour faire suite à notre récente déclaration en réponse aux reportages dans les médias sur le Kenya, l’AMA souhaite faire le point sur la conformité de l’Agence antidopage du Kenya (ADAK) au Code mondial antidopage (le « Code »).

Puisque le gouvernement kényan n’a pas adopté la législation appropriée et n’a pas fourni le financement adéquat avant la date butoir du 11 février, le dossier a été soumis au processus de révision indépendant en matière de conformité de l’AMA.

En date d’aujourd’hui, le projet de loi, la politique et les règlements présentés par ADAK ne sont pas conformes au Code. Les autorités kényanes pourront procéder à l’adoption officielle de ces trois instruments juridiques seulement lorsque l’AMA aura jugé qu’ils sont conformes au Code.

Le dossier sera examiné le 5 avril à la prochaine réunion du Comité de révision indépendant en matière de conformité, et il sera envisagé de formuler une recommandation de non-conformité au Conseil de fondation de l’AMA le 12 mai.