10 Novembre 2015
Bookmark and Share

L'AMA suspend immédiatement l'accréditation du laboratoire de Moscou

À la suite de la publication, hier, du rapport de sa Commission indépendante, l’Agence mondiale antidopage (AMA) a immédiatement suivi l’une des principales recommandations du rapport : suspendre l’accréditation du Centre antidopage de Moscou.

Du fait de cette suspension, qui entre en vigueur immédiatement, le Centre antidopage de Moscou ne peut mener aucune activité antidopage en lien avec l’AMA, y compris des analyses d’échantillons d’urine et de sang. Le Centre peut porter la décision en appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) dans les 21 jours suivant la réception de la notification.

Conformément à l’article 4.4.13.2.1 du Standard international pour les laboratoires, lorsque l’AMA a des raisons justifiées de penser que la suspension ou la révocation de l’accréditation d’un laboratoire est nécessaire pour protéger les intérêts de la communauté antidopage, elle peut suspendre immédiatement son accréditation. Ce processus de surveillance est exécuté parallèlement à une évaluation ISO par des organismes d’accréditation nationaux indépendants qui sont membres en règle de la Coopération internationale d’accréditation des laboratoires (ILAC).

Un comité disciplinaire, qui devra examiner le dossier en regard des règles de procédure adoptées par le Comité exécutif de l’AMA, sera donc constitué sous peu. Il émettra une recommandation sur le statut d’accréditation du laboratoire.

D’ici là, on transportera tous les échantillons du Centre antidopage de Moscou de façon rapide et sûre, conformément à une chaîne de possession démontrable, jusqu’à un autre laboratoire accrédité par l’AMA.

« L’AMA a mis en œuvre rapidement l’une des principales recommandations du rapport de la Commission indépendante, a affirmé Sir Craig Reedie, président de l’AMA. Nous avons suspendu provisoirement l’accréditation du laboratoire de Moscou, et il incombera désormais au comité disciplinaire, qui sera bientôt mis sur pied pour examiner le dossier, de décider des suites à donner à cette suspension provisoire. »

Décision

1. L’accréditation du Centre antidopage de Moscou est suspendue provisoirement. Cette suspension entre en vigueur immédiatement.

2. La suspension provisoire restera en vigueur jusqu’à la première des deux dates suivantes :

  2.1. Six mois après la notification de la présente décision.

  2.2. Le jour de la décision rendue par le président du Comité exécutif de l’AMA ou le Comité exécutif de l’AMA quant à la suspension ou à la révocation possible de l’accréditation du Centre antidopage de Moscou par l’AMA, sur la recommandation du comité disciplinaire pour le Standard international pour les laboratoires.

3. D’ici là, les échantillons analysés par le Centre antidopage de Moscou devront être transportés de façon rapide et sûre, conformément à une chaîne de possession démontrable, jusqu’à un autre laboratoire accrédité par l’AMA.

4. La présente décision est notifiée à l’ensemble des pouvoirs publics nationaux, des organismes d’accréditations nationaux, des organisations nationales antidopage, des comités nationaux olympiques et des fédérations internationales concernés ainsi qu’au Comité olympique international, comme l’exige le Standard international pour les laboratoires.