15 Septembre 2015
Bookmark and Share

Formule Héritage : l’ITU adopte le programme de sensibilisation de l’AMA au World Triathlon Grand Final, à Chicago

L’instance de gouvernance du triathlon promouvra le sport propre dans la « ville des vents »

L’Agence mondiale antidopage (AMA) et l’Union internationale de triathlon (ITU) ont lancé aujourd’hui le deuxième programme de sensibilisation « formule Héritage » de l’AMA à l’occasion du World Triathlon Grand Final, à Chicago, qui a lieu du 15 au 19 septembre.

L’objectif de la formule Héritage est d’apporter un soutien additionnel aux fédérations internationales dans l’élaboration et la réalisation de leurs programmes de sensibilisation antidopage, et de leur fournir les outils, le matériel et les idées pour mener à bien leurs futures activités de sensibilisation.

« Après le lancement réussi du premier programme de sensibilisation “formule Héritage” aux Championnats mondiaux de ski nordique de la FIS plus tôt cette année, a déclaré Sir Craig Reedie, président de l’AMA, il est réjouissant de voir l’ITU adopter le programme dans le cadre du World Triathlon Grand Final, cette semaine, à Chicago. Ce genre d’initiative, qui fait appel aux médias sociaux et à d’autres canaux de communication afin de diffuser le message du sport propre, est l’un des meilleurs moyens de promotion dont nous disposons. Je suis convaincu que l’ITU saura faire valoir aux sportifs que le dopage est dangereux, qu’il menace l’intégrité même du sport et que le sport propre est primordial dans toutes leurs activités. »

Le programme, mené conjointement par l’AMA et l’ITU au centre d’exposition, se déroulera sous le thème accrocheur « Love Triathlon – Love Clean Sport ». Les sportifs et les bénévoles qui y participeront contribueront activement à transmettre le message du sport propre aux athlètes en compétition et à leur entourage.

L’équipe de sensibilisation du programme Héritage échangera avec les sportifs, les entraîneurs et le personnel d’encadrement et leur fournira quantité d’informations utiles sur l’antidopage. Dans le cadre du programme, l’ITU lancera une campagne sur les médias sociaux afin d’expliquer pourquoi les sportifs apprécient un sport propre et pourquoi il est important pour eux de disposer d’un terrain de jeu équitable. Les sportifs auront également l’occasion de manifester leur soutien visuellement en se faisant prendre en photo dans un cadre inspiré de Chicago créé spécialement pour cette campagne. De plus, les athlètes en compétition auront la possibilité de témoigner de leur engagement en faveur du sport propre en signant la bannière de l’AMA, une initiative qui a connu beaucoup de succès à l’événement de sensibilisation « formule Héritage » de la FIS plus tôt en 2015. 

« En tant que sportifs d’élite, il est important pour nous de savoir que nos compétiteurs et notre sport sont propres, car cela permet de maintenir un terrain de jeu juste et équitable, affirme Sarah True, qui a participé aux Jeux olympiques de 2012 et qui s’est qualifiée pour ceux de 2016. Le fait qu’un programme antidopage comme celui-ci ait été adopté à l’occasion du World Triathlon Grand Final et des Championnats mondiaux témoigne du fait que le sport propre est pris au sérieux par les instances de gouvernance, mes collègues sportifs ainsi que les amateurs et les paratriathlètes qui seront ici cette semaine pour disputer des titres mondiaux. »

« Je suis très fière que l’ITU ait rejoint cette campagne, a affirmé Marisol Casado, présidente de l’ITU et membre du CIO. La sensibilisation joue un rôle clé pour faire en sorte que le triathlon demeure un sport sans dopage, et c’est quelque chose que nous prenons très au sérieux en tant que fédération internationale. Mais d’abord et avant tout, l’atteinte de cet objectif passe par la détermination des triathlètes. »