2 Août 2015
Bookmark and Share

L’AMA vivement préoccupée par les allégations de dopage généralisé dans l’athlétisme international

Post-scriptum aux médias : 3 août 2015

Compte tenu de la décision de l’AMA de renvoyer les allégations faites dans le documentaire de la chaîne ARD à sa Commission indépendante à des fins d’enquête, l’AMA juge approprié de laisser la Commission effectuer son travail en toute indépendance et sans ingérence de sa part. Par conséquent, nous ne ferons aucun autre commentaire pour le moment.

------------------

L’Agence mondiale antidopage (AMA) indique qu’elle a visionné le documentaire diffusé par la chaîne de télévision allemande ARD le 1er août « Dopage - Top secret: Le monde obscur de l'athlétisme » et qu’elle est vivement préoccupée par les nouvelles allégations concernant le dopage généralisé dans l’athlétisme international.

Il est en effet allégué dans ce documentaire que la chaîne ARD et le Sunday Times ont mis la main sur une base de données appartenant à l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF) qui renferme les résultats de plus de 12 000 tests sanguins pratiqués sur quelque 5 000 athlètes entre 2001 et 2012. 

« L’AMA est grandement troublée par les nouvelles allégations faites par la chaîne ARD, car elles ébranlent encore une fois les fondations du sport propre dans le monde, a déclaré Sir Craig Reedie, président de l’AMA. Compte tenu de la nature de ces allégations, qui viennent s’ajouter à celles qui ont été formulées dans un autre documentaire de la chaîne ARD en décembre 2014, elles seront transmises immédiatement à la Commission indépendante de l’AMA qui mènera une enquête plus approfondie. Un examen rapide et poussé est nécessaire pour déterminer si des violations du Code mondial antidopage ont été commises et, le cas échéant, quelles mesures doivent être prises par l’AMA et(ou) les autres organisations. L’AMA demeure résolue à tout mettre en œuvre pour permettre aux sportifs propres de rivaliser dans un contexte équitable pour tous. »

Le documentaire diffusé par la chaîne ARD en décembre 2014 a mené à la formation d’une Commission indépendante présidée par le président fondateur de l’AMA, Dick Pound. La Commission a pour mandat de mener une enquête sur le bien-fondé des allégations de dopage, les manœuvres frauduleuses dans le contexte du prélèvement des échantillons et de la gestion des résultats et les autres méthodes de gestion inefficace des procédures antidopage. Sont visés dans cette affaire la Russie, l’IAAF, des athlètes, entraîneurs, soigneurs, médecins et autres membres du personnel d’encadrement des sportifs, ainsi que le laboratoire accrédité établi à Moscou et l’Agence antidopage de Russie (RUSADA).  

La  Commission indépendante doit remettre son rapport au président de l’AMA d’ici la fin de l’année, sauf si celui-ci juge nécessaire de prolonger son mandat.