18 Juin 2015
Bookmark and Share

L’AMA retire des signataires de la liste de non-conformité au Code

À la suite d’un vote circulatoire des membres de son Conseil de fondation, l’AMA a annoncé qu’elle avait retiré six noms de la liste des signataires non conformes au Code mondial antidopage 2015. Ces signataires sont des organisations nationales antidopage (ONAD) et des comités nationaux olympiques (CNO) agissant à titre d’ONAD des pays suivants :

  • El Salvador (ONAD)
  • Guinée-Bissau (CNO)
  • Haïti (CNO)
  • RDP Corée (CNO)
  • Sierra Leone (CNO)
  • Îles Vierges (États-Unis) (CNO)

Ces pays ont maintenant rédigé et soumis à l’AMA des règles antidopage conformes au Code.

« L’AMA se réjouit de voir que la majorité des ONAD et des CNO ont désormais mis en œuvre les règles requises », déclarait le président de l’AMA, Sir Craig Reedie. « Il est crucial que des règles conformes et de qualité soient appliquées dans tous les pays et dans tous les sports afin que les athlètes sachent qu’ils sont protégés par le programme antidopage », a-t-il ajouté.

Lors de la réunion du Conseil de fondation de l’AMA, le 13 mai dernier, les membres avaient déclaré ces six signataires non conformes, à défaut d’avoir soumis à l’AMA leurs règles révisées ou des informations sur leur processus à ce chapitre. Conformément à l’article 23 du Code, l’AMA doit rendre compte des déclarations de non-conformité aux gouvernements concernés et au Comité international olympique (CIO).

Il reste un certain nombre de signataires (fédérations internationales et ONAD) dont les règles sont en progression, soit elles ont été soumises à l’AMA qui procède actuellement à leur révision, soit elles sont visées par un processus parlementaire qui pourrait mener à des amendements au projet de loi.