3 Juin 2015
Bookmark and Share

Déclaration de l’AMA au sujet du reportage de Panorama de la BBC

L’AMA a visionné attentivement le reportage de l’émission Panorama diffusée sur BBC qui fait notamment état d’allégations de dopage au sein de l’athlétisme.

Parmi ces allégations, il est question de pratiques impliquant l’entraîneur Alberto Salazar du groupe Nike Oregon Project, aux États-Unis. Toute enquête à ce sujet relève de l’Agence antidopage des États-Unis (USADA) et de l’Association internationale des Fédérations d’athlétisme (IAAF), et toute information pertinente leur sera communiquée.

Le reportage soulève également le problème du dopage par « microdosage », pratique qui permet à un sportif de se doper en prenant d’infimes quantités d’une substance améliorant la performance et d’échapper aux contrôles positifs. Le dopage par microdosage est un problème que l’AMA et les experts de la communauté antidopage étudient attentivement, et qui a été soulevé dans le rapport de la Commission indépendante de réforme du cyclisme (CIRC).

Comme les périodes de détection pour l’EPO – et d’autres substances interdites – sont très courtes, nous savons que les contrôles doivent être réalisés avant les compétitions et dans certains cas la nuit (entre 23h et 6h), comme l’indique le Standard international pour les contrôles et les enquêtes (SICE) révisé de l’AMA.

Si le reportage montre que le journaliste, dans son expérience, a été en mesure d’améliorer sa performance sportive sans enregistrer de résultat d’analyse anormal, nous ne disposons d’aucune information permettant de valider ces allégations. En outre, le reportage ne permet pas non plus de prouver que le profil du journaliste aurait « déjoué » le programme du Passeport biologique de l’Athlète (PBA).