6 Mai 2015
Bookmark and Share

L’AMA et les autorités égyptiennes collaborent au développement d’une ONAD en Égypte

Les représentants de l’Agence mondiale antidopage (AMA) ont récemment rencontré les autorités sportives et antidopage de l’Égypte pour donner le coup d’envoi à la mise sur pied d’une organisation nationale antidopage (ONAD) dans ce pays.

L’établissement d’une ONAD constitue la première étape importante de la mise en place d’un programme antidopage efficace et d’un laboratoire accrédité par l’AMA en Égypte, l’une des nations africaines les plus actives sur la scène sportive.

Suivant la réunion du 26 avril, les représentants des autorités sportives de l’Égypte, c’est-à-dire les membres du Conseil de l’ONAD égyptienne, le ministre national des Sports (Khaled Abdel Aziz) et le Comité olympique égyptien, se sont mis d’accord pour mettre en œuvre l’ensemble de leur programme antidopage national, former un Conseil pour l’ONAD et mettre le soutien en matière de politiques et de stratégies au premier plan au cours des prochaines années. Une fois ces objectifs atteints, les autorités égyptiennes se concentreront sur le processus d’accréditation du laboratoire.

« L’Égypte a fait de belles avancées lors de sa dernière rencontre avec l’AMA, au Caire. Les autorités sportives du pays acceptent maintenant de se concentrer sur le développement d’une ONAD et d’un programme antidopage », déclarait Rob Koehler, directeur principal, Éducation et Relations avec les ONAD/ORAD de l’AMA. « Ce pays a connu des difficultés dans le passé, mais nous sommes convaincus qu’il est en bonne voie de soutenir son programme antidopage national. Ce sont de bonnes nouvelles pour les sportifs propres d’Égypte et du continent africain », ajoutait Koehler.