1 Avril 2015
Bookmark and Share

Précisions de l’AMA au sujet des injections et perfusions de 50 mL ou moins

Un article du Sunday Times (Londres), paru le 29 mars 2015, suggère que le directeur scientifique de l’Agence antidopage des États-Unis (USADA) aurait fourni des renseignements erronés en décembre 2011 en déclarant que les injections de 50 mL ou moins d’une substance non interdite étaient autorisées en vertu de la Liste des substances et méthodes interdites de l’AMA.

Nous avons obtenu copie des échanges tenus en décembre 2011 entre Alberto Salazar et le directeur scientifique de l’USADA et pouvons confirmer que les conseils fournis par ce dernier étaient exacts et conformes aux pratiques médicales de l’époque.

La modification apportée le 1er janvier 2012 à la Liste des interdictions a clarifié et souligné à nouveau la pratique liée aux perfusions et aux injections afin d’assurer une pratique conforme et adéquate. Cette modification précise que les perfusions ou injections de moins de 50 mL à des intervalles d’au moins six (6) heures sont permises, alors que les perfusions ou injections qui dépassent la dose ou ne respectent pas la fréquence sont interdites.