16 Avril 2015
Bookmark and Share

Déclaration de l’AMA au sujet du reportage de la télévision kényane

Le directeur général de l’AMA, David Howman, a déclaré : « Ce nouveau reportage de la télévision kényane vient corroborer les nombreuses allégations dévoilées en 2012 dans un reportage allemand voulant que des médecins aux pratiques immorales aient fourni des substances dopantes à des sportifs. Ce problème préoccupe beaucoup l’AMA et l’ensemble de la communauté antidopage. »

L’AMA a vu le reportage de la télévision kényane (Citizen Television) (en anglais) qui met au jour de nombreuses allégations concernant des membres de l’entourage de sportifs qui auraient suggéré à des athlètes kényans d’utiliser des substances et méthodes interdites.

L’AMA a été alertée par les cas soulevés en 2012 par la télévision allemande (ARD) au sujet de médecins kényans aux pratiques immorales qui auraient aidé à fournir des substances dopantes à certains sportifs. Ce nouveau reportage vient corroborer ces allégations, fort préoccupantes pour l’AMA et l’ensemble de la communauté antidopage.

Advenant que les preuves étayées dans le reportage mènent à des violations des règles antidopage, l’AMA s’attend à ce que les instances compétentes réalisent une enquête approfondie et prennent les mesures qui s’imposent.

L’AMA a signé récemment une entente de partenariat avec Antidopage Norvège (ADN), l’Agence antidopage de Chine (CHINADA), l’Agence antidopage du Kenya (ADAK) et le ministère kényan du Sport, de la Culture et des Arts afin d’entériner un projet qui assurera le développement d’un programme antidopage efficace au Kenya et dans des pays membres de l’organisation régionale antidopage (ORAD) d’Afrique zone V.

L’AMA discutera avec ce groupe de travail des allégations mises au jour dans le reportage, et en fera part aux autorités du Kenya lors de la prochaine réunion de l’ORAD zone V à Nairobi.