23 Septembre 2014
Bookmark and Share

L’Arabie saoudite contribue au fonds de recherche

L’AMA est heureuse d’annoncer que l’Arabie saoudite a versé 100 000 $ US au fonds des gouvernements, suite à l’appel du Comité international olympique (CIO) d’investir dans son fonds de recherche antidopage. Rappelons que l’organisme s'est engagé à investir 10 millions de dollars US dans cette initiative et a encouragé les autorités publiques à égaler la marque. 

L’Arabie saoudite est devenue le quatrième pays, après la Turquie, la Chine et les États-Unis, à contribuer à ce fonds depuis l’annonce de sa création par le CIO en décembre dernier. 

Cet engagement de 100 000 $ US constitue le premier versement de l’Arabie saoudite qui prévoit porter sa contribution totale à 500 000 $ US. La totalité des sommes investies par le Mouvement sportif et les autorités publiques seront consacrées à la recherche antidopage ciblant les sportifs, dont de nouvelles méthodes de détection de substances et de méthodes interdites. 

Les gouvernements ont jusqu’au 16 novembre pour contribuer et faire en sorte que le fonds de recherche conjoint CIO-AMA atteigne les 20 M $ US.

Le président de l’AMA, Sir Craig Reedie, a déclaré : « L’AMA est heureuse que l’Arabie saoudite ait investi dans ce fonds de recherche antidopage. Ce faisant, le pays envoie un message sans équivoque aux états et aux sportifs du monde entier. 

« L’Arabie saoudite a emboîté le pas à la Chine, à la Turquie et aux États-Unis en s’engageant à financer la recherche antidopage et j’espère que d’autres pays les imiteront. Je tiens à remercier personnellement Son Altesse Royale le Prince Abdullah ben Musa’ad ben Abdulaziz Alsaud, président général de la Protection de la jeunesse, ainsi que le Dr Mohammed Saleh Al Konbaz, président du Comité antidopage d’Arabie saoudite, pour leur rôle de premier plan dans cette réalisation.