20 Août 2014
Bookmark and Share

Détection de l’hormone de croissance (hGH) – Mise à jour

À la suite d’une communication récente de l’AMA, le 2 juin 2014, au sujet des Lignes directrices révisées pour la détection de l’hormone de croissance (hGH), l’Agence a rappelé à toutes les organisations antidopage (OAD) qui avaient conservé des échantillons sanguins aux fins d’analyses additionnelles visant la détection de l’hGH qu’elles pouvaient maintenant effectuer des analyses rétroactives en appliquant les immunoessais différentiels des isoformes pour la détection de l’hGH.

En outre, l’AMA a demandé aux OAD ayant réalisé des analyses sanguines de base d’envisager de revoir leurs programmes afin qu’ils prennent en compte les risques d’abus d’hGH au sein de leurs populations sportives.

À l’issue de l’affaire Veerpalu –qui a confirmé la validité et l’efficacité scientifiques de l’application des immunoessais différentiels des isoformes pour la détection du dopage à l’hGH – cette nouvelle version des Lignes directrices reflète les limites de décision révisées qui s’appliquent à l’analyse des isoformes de l’hGH, limites qui proviennent d’analyses statistiques effectuées sur des données d’analyses antidopage sur l’hGH par deux équipes indépendantes de statisticiens (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24973245)  [1]

Ces Lignes directrices ont été développées encore plus afin d’assurer une approche harmonisée pour l’application des immunoessais différentiels des isoformes pour la détection du dopage à l’hormone de croissance dans le sport.

Toute question relative à ce sujet peut être acheminée à M. Osquel Barroso, directeur adjoint, Science à l’AMA.

Une version à jour du document Questions-réponses sur les hGH sera également publiée dans un avenir proche sur le site Web de l’AMA.

 

[1] Hanley JA, Saarela O, Stephens DA and Thalabard JC. Growth Horm IGF Res. 2014, Jun 11. pii: S1096-6374(14)00049-5. doi: 10.1016/j.ghir.2014.06.001.