12 Avril 2014
Bookmark and Share

La collaboration et les partenariats dominent l’agenda de l’AMA à la Convention SportAccord

Le président de l’AMA, Sir Craig Reedie, a réitéré avec force la nécessité d’une collaboration et de partenariats permanents, lors de ses rencontres avec des leaders du sport du monde entier dans le cadre de la Convention SportAccord 2014, qui s’est tenue cette semaine à Belek (Turquie).

Accompagné d’une délégation de l’AMA, le président a exposé sa vision pour l’Agence, ainsi que les responsabilités immédiates des fédérations internationales (FI) dans le cadre de la mise en place du Code mondial antidopage 2015 (Code), lors de ses présentations aux assemblées générales et aux réunions annuelles des associations des FI des sports olympiques d'été (ASOIF), d'hiver (AIOWF), des FI reconnues par le CIO (ARISF) ainsi que de l’Association internationale de Jeux mondiaux (IWGA). Il a également rencontré individuellement plusieurs présidents des FI et d’associations faîtières de FI, et a participé à un panel de discussion sur l’intégrité dans le sport.

« Le maintien de relations étroites avec toutes les parties prenantes est essentiel pour protéger efficacement les sportifs propres », a déclaré le président de l’AMA. « Les FI ont un rôle capital à jouer dans la protection de l’intégrité du sport, et l’AMA continuera de leur fournir son soutien et ses conseils. »

La délégation de l’AMA a donné des présentations à l’Alliance des membres indépendants de SportAccord (FI non reconnues par le CIO) et  tenu, tout au long de la semaine, de nombreuses réunions avec des FI et d’autres organisations sportives, telles que la Fédération des jeux du Commonwealth.

En outre, l’AMA et l’ARISF ont co-organisé, jeudi, leur première session d’information et de formation antidopage. Cette initiative commune s’est déroulée sous la forme de discussions et de présentations  d’experts antidopage, de représentants de l’ARISF et de l’AMA sur une variété de sujets, parmi lesquels la prévention, le partage d’informations, les contrôles du dopage, la gestion des résultats et la collaboration avec les organisations nationales antidopage.

« Ce premier atelier antidopage AMA-ARISF a connu un réel succès », a déclaré Frédéric Donzé, directeur du bureau régional européen de l'AMA et des relations avec les fédérations internationales.  « Cette session a permis aux FI reconnues, à l’AMA et aux autres participants de partager leur expertise de façon ouverte et transparente. L’AMA remercie  l’ARISF pour cette initiative conjointe et se réjouit de répéter cette expérience. »

La Convention SportAccord 2014 a rassemblé plus de 1600 représentants du milieu du sport international.