13 Mars 2014
Bookmark and Share

L’AMA poursuit son programme de sensibilisation aux Jeux paralympiques de Sotchi

L’équipe de sensibilisation de l’AMA a entrepris, le week-end dernier, son programme de sensibilisation des sportifs aux Jeux paralympiques de Sotchi.

Une équipe de quatre fervents défenseurs du sport propre s’affaire à transmettre le message antidopage aux sportifs et à leur entourage lors de ces Jeux paralympiques d’hiver.

L’AMA a installé son centre de sensibilisation au Village de la montagne où son équipe dévouée à la lutte contre le dopage a pu accueillir les sportifs, leurs entraîneurs et leur personnel d’encadrement, échanger avec eux et leur fournir une kyrielle d’informations utiles sur l’antidopage. Les athlètes de passage au centre ont aussi pris part au Quiz Franc Jeu, un questionnaire interactif unique présenté par l’AMA à de grandes manifestations sportives partout dans le monde de même qu’aux derniers Jeux paralympiques.

Parmi les membres clés à pied d’œuvre au sein de l’équipe de sensibilisation de l’AMA, on trouve la Finlandaise Tanja Kari qui compte cinq participations paralympiques. Élue athlète handicapée de l’année en 1998, Tanja a participé à des compétitions de ski de fond et a remporté 10 médailles d’or. Elle a également été membre du Comité des sportifs de l’AMA de 2005 à 2009. En route pour Sotchi la semaine dernière, Tanja nous a livré ses impressions sur le programme de sensibilisation de l’AMA.

« J’ai fait partie de l’équipe de sensibilisation aux Championnats du monde d’Italie en 2005 et je suis ravie d’arborer à nouveau mon chapeau de l’AMA, car je crois que l’antidopage joue un rôle absolument crucial au sein du sport.

« En tant qu’anciens athlètes, nous avons le devoir de sensibiliser les sportifs, alors que ceux-ci ont le devoir de s’informer sur l’antidopage; ça fait partie de leurs responsabilités.

« L’objectif principal du programme est de s’assurer que les sportifs échangent avec nous et comprennent que nous sommes là pour les guider. Le milieu de l’antidopage comporte des règles, des règlements et parfois des sanctions. Nous sommes ici pour soutenir les sportifs et leur fournir toutes les informations dont ils ont besoin. Le programme de sensibilisation sert de passerelle entre les athlètes et le monde de l’antidopage.

« Certains sportifs en connaissent plus que d’autres sur la question, mais tous devraient savoir que le sport n’est pas qu’une question de médailles, mais aussi une question de responsabilités, notamment vis-à-vis de l’antidopage.

« Le problème du dopage est réel. Je suis ravie de jouer un rôle actif à Sotchi et de contribuer à une plus grande sensibilisation des sportifs aux dangers et aux conséquences du dopage. »

Le programme de sensibilisation de l’AMA aux Jeux paralympiques de Sotchi sera présenté du 8 au 16 mars.