14 Janvier 2014
Bookmark and Share

L’AMA se dit satisfaite du processus qui a mené à la suspension pour dopage d’Alex Rodriguez

Déclaration du président de l’AMA, Sir Craig Reedie

L’AMA est satisfaite du processus qui a mené à la décision de l’arbitre Fredric Horowitz de suspendre Alex Rodriguez pour l’ensemble de la saison 2014 de la Ligue majeure de baseball (MLB) à la suite du scandale de la clinique Biogenesis.

Depuis l’éclatement du scandale l’an dernier, l’AMA a soutenu les mesures prises par la MLB pour enquêter rigoureusement sur les allégations concernant la clinique de Miami, qui est maintenant fermée.

L’AMA a également cautionné la suspension en août dernier de 13 joueurs accusés de s’être approvisionnés en substances améliorant la performance auprès de la clinique Biogenesis, de même que les mesures subséquentes prises par la Ligue.

Aussi claires que convaincantes, les preuves réunies par l’arbitre Horowitz dans cette affaire révèlent que les méthodes non analytiques jouent un rôle de plus en plus important lorsqu’il s’agit de démasquer les contrevenants aux règles antidopage. L’AMA encourage donc encore une fois ses partenaires à communiquer les renseignements dont ils disposent afin de protéger les droits des sportifs propres.

La leçon à tirer de cette affaire est simple : les résultats positifs aux contrôles antidopage ne sont plus les seuls outils en place pour attraper ceux qui tentent de dépouiller le sport de ses vraies valeurs. Cette histoire montre que le partage de preuves et de renseignements peut s’avérer un excellent moyen de garantir la justice et l’équité à la vaste majorité des sportifs.

La MLB a agi de façon professionnelle du début à la fin du processus et a établi une norme rigoureuse en matière d’enquêtes relatives aux cas de dopage. Nous nous réjouissons à l’idée de poursuivre notre étroite collaboration avec la Ligue afin de protéger les droits des sportifs propres et soutenir le sport sans dopage.