27 Août 2013
Bookmark and Share

L’AMA révoque l’accréditation du laboratoire de contrôle antidopage de Rio de Janeiro

L’AMA a révoqué l’accréditation du laboratoire de contrôle antidopage LAB DOP – LADETEC / IQ – UFRJ de Rio de Janeiro (LADETEC), au Brésil en raison de sa non-conformité au Standard international pour les laboratoires (SIL) et aux documents techniques associés.

Cette révocation, qui entrera en vigueur le 25 septembre 2013, signifie que le laboratoire de Rio – dont les activités sont actuellement suspendues – ne sera plus autorisé à effectuer d’analyses antidopage pour l’AMA ou pour toute autre autorité de contrôle. Dans l’intervalle, la suspension demeure en vigueur et le LADETEC ne peut effectuer d’analyses antidopage pour aucune autorité de contrôle.

Cette décision a été prise par le Comité exécutif de l’AMA à la suite d’un examen détaillé de la situation du laboratoire par le Comité disciplinaire de l’AMA.

L’AMA a suspendu l’accréditation du laboratoire de Rio le 8 août 2013 avant que le Comité exécutif ne prenne la décision de la révoquer.

Le laboratoire dispose de 21 jours pour faire appel de cette décision au Tribunal arbitral du sport. Il peut aussi faire une nouvelle demande d’accréditation et solliciter un processus d’évaluation accéléré auprès du Comité exécutif.

Il s’agit du deuxième manquement du laboratoire de Rio de se conformer aux exigences de l’AMA. Ses activités avaient été suspendues pour neuf mois en janvier 2012, mais avaient pu reprendre à la suite d’une visite de l’AMA pour s’assurer que le laboratoire avait mis en place les mesures correctives nécessaires.

Conformément au SIL, l’AMA est responsable d’accréditer et de réaccréditer les laboratoires antidopage et de s’assurer qu’ils maintiennent les plus hauts standards de qualité. Cette supervision s’effectue en partie par l’évaluation ISO réalisée par les agences nationales d’accréditation, indépendantes de l’AMA et membres en règle de la Coopération internationale d’accréditation des laboratoires (ILAC).

Quand un laboratoire ne satisfait pas aux exigences de qualité du SIL, l’AMA a autorité pour suspendre l’accréditation du laboratoire. L’AMA peut révoquer l’accréditation du laboratoire en cas de manquements répétés au SIL et aux documents techniques associés.