6 Août 2013
Bookmark and Share

L’AMA et le CIP unissent leurs forces pour promouvoir le sport propre

Montréal, le 6 août 2013 – En préparation des Championnats du monde de natation 2013 du Comité international paralympique (CIP), l’AMA, le CIP et quelques-uns des meilleurs nageurs au monde ont annoncé qu’ils organiseront une journée dédiée à la promotion du sport propre.

La journée Dis NON! au dopage, qui se tiendra le mardi 13 août – au deuxième jour des compétitions – vise à sensibiliser les sportifs aux questions antidopage et à les inciter à se livrer à une compétition équitable.

Les athlètes sont encouragés à témoigner de leur engagement à l’égard du sport propre en portant un bonnet de bain de couleur verte et des tatouages temporaires affichant les logos du CIP et Dis NON! au dopage. Les meilleurs nageurs du monde en compétition à Montréal, dont les Canadiens Valérie Grand’Maison et Benoît Huot, les Britanniques Josef Craig et Eleanor Simmonds, ainsi que le Brésilien Andre Brasil, ont tous endossé la cause.

Tout au long de la journée au Complexe aquatique du Parc Jean-Drapeau, sportifs, bénévoles et représentants officiels porteront le tee-shirt aux couleurs de la campagne Dis NON! au dopage, alors que les spectateurs recevront gratuitement des éventails en papier et des tatouages temporaires. En outre, un concours sur Facebook et Twitter donnera aux spectateurs la chance de gagner des bonnets de bain autographiés par les champions du monde et paralympiques.

Le directeur général de l’AMA, David Howman, qui participera à une conférence de presse spéciale sur la campagne Dis NON! au dopage au Parc Jean-Drapeau en compagnie du président du CIP, Sir Philip Craven, a déclaré : « Dis NON! au dopage est une campagne efficace qui permet aux sportifs et aux organisations de montrer qu’ils appuient le sport propre. Je suis heureux de voir un si grand nombre de nageurs paralympiques unir leur voix en faveur du sport pratiqué dans l’équité et le respect. »

Le président du CIP, Sir Philip Craven, a pour sa part déclaré : «  Le CIP est ravi de collaborer avec l’AMA afin de rehausser l’image du sport sans dopage, tout en sensibilisant et en appuyant les sportifs et leurs équipes en compétition à ces championnats 2013 à Montréal.

Le champion du monde en titre et champion paralympique au 100m papillon S10, au 50m et au 100m nage libre S10, également champion du monde au 400m nage libre et au 100m dos, Andre Brasil, a déclaré : 

« Je veux réaliser mes rêves non pas en trichant, mais en faisant preuve de volonté et de détermination. S’il faut souffrir, pleurer ou saigner, qu’il en soit ainsi. Mais je regarderai toujours en arrière avec la certitude d’avoir été un compétiteur intègre, et je pourrai être fier de moi. »

Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES, fort d’une expérience de plus de 20 ans dans le milieu et au fait des dernières techniques antidopage en prélèvement d’échantillons d’urine et de sang, fournira les services antidopage indépendants pendant les Championnats du monde.

Les agents de contrôle du dopage du programme antidopage canadien prélèveront des échantillons d’urine et de sang avant et pendant les Championnats du monde. En outre, des employés du CCES seront sur place pour sensibiliser et informer les sportifs.

« Le CCES est très heureux de participer aux activités de contrôle du dopage aux Championnats du monde de natation 2013 du CIP », déclarait Paul Melia, président et directeur général du CCES. La journée Dis NON! au dopage permet de renforcer ce que nous savons depuis longtemps, à savoir que les athlètes veulent du sport propre et méritent de concourir à armes égales. »

La campagne Dis NON! au dopage a récemment été endossée par la communauté antidopage aux Jeux mondiaux de Cali, en Colombie, qui se sont déroulés du 25 juillet au 4 août.

Les Championnats du monde de natation 2013 du CIP auront lieu du 12 au 18 août à Montréal (Canada). Mettant en vedette près de 500 athlètes d’une soixantaine de pays, il s’agira du plus grand rassemblement international de nageurs depuis les Jeux de Londres 2012.  

L'Agence mondiale antidopage (AMA) est l’organisation internationale indépendante créée en 1999 pour promouvoir, coordonner et superviser la lutte contre le dopage dans le sport sous toutes ses formes. L'Agence est composée et financée à parité par le Mouvement sportif et les gouvernements du monde. Ses activités principales comprennent la recherche scientifique, l'éducation, le développement de programmes antidopage et la supervision de la conformité au Code mondial antidopage, le document harmonisant les règles liées au dopage dans tous les sports et tous les pays.

Le Comité international paralympique (CIP) est l'organe mondial qui régit le Mouvement paralympique. Le CIP organise les Jeux paralympiques d'été et d'hiver. Il fait également office de fédération internationale pour neuf sports, pour lesquels il supervise et coordonne les championnats du monde et d'autres compétitions.

Le CIP s'engage à permettre aux athlètes paralympiques d'atteindre l'excellence sportive et à offrir des perspectives sur le plan sportif à toute personne souffrant d'un handicap, du débutant à l’athlète d'élite. En outre, le CIP vise à promouvoir les valeurs paralympiques telles que le courage, la détermination, l'inspiration et l'égalité.

Fondé le 22 septembre 1989, l'IPC est une organisation internationale à but non lucratif formée et dirigée par 174 comités nationaux paralympiques (CNP) des cinq continents et cinq fédérations internationales de sports pour personnes atteintes d'un handicap particulier. Le siège et l'équipe de direction du CIP se trouvent à Bonn, en Allemagne.