13 Août 2013
Bookmark and Share

Des nageurs de premier rang se joignent à la lutte contre le dopage dans le sport

Hier, aux Championnats du monde de natation du Comité international paralympique (CIP), des paranageurs de premier rang se sont prononcés en faveur de la lutte contre le dopage dans le sport lors d’une conférence de presse conjointe de l’AMA et du CIP sur le thème « Dis NON! au dopage » au Complexe aquatique du Parc Jean-Drapeau, à Montréal.

Aux côtés du directeur général de l’AMA, David Howman, et du président du CIP, Sir Philip Craven, les nageurs de renom Jessica Long (États-Unis), Andre Brasil (Brésil) et Valérie Grand’Maison (Canada) ont exprimé leur soutien au sport sans dopage devant une salle complète de représentants des médias.

Tout au long de la journée, les sportifs ont témoigné de leur engagement à l’égard du sport propre et honnête en portant le bonnet vert « Dis NON! au dopage » ainsi que le tatouage temporaire du logo de la campagne et du CIP.

Jessica Long : « Je ne crois pas que je me sentirais bien si je gagnais une médaille d’or en sachant que j’ai  triché. Nous voulons tous que la compétition soit loyale et qu’elle se fasse à armes égales. Alors je pense qu’une journée comme celle-ci est importante. »

Andre Brasil : « Quand je prendrai ma retraite, je pourrai regarder en arrière et affirmer avec certitude que j’ai  joué franc jeu et que j’ai été un compétiteur intègre, et je serai fier de moi. »

Valérie Grand’Maison : « Les sportifs d’élite se lancent d’abord et avant tout dans le sport pour s’amuser. Cette passion devrait être le moteur qui les aide à réaliser leur plein potentiel. L’esprit sportif est le ciment qui unit tous les athlètes. »

Sir Philip Craven : « Il n’y a pas de meilleure occasion de réitérer notre engagement à l’égard du sport propre, car il s’agit de la plus importante compétition internationale de natation depuis les Jeux de Londres en 2012. Comme l’AMA, le CIP estime que la prévention du dopage à long terme passe par des programmes d’éducation efficaces favorisant l’adoption de comportements antidopage et la création d’une culture antidopage forte. Nous sommes fiers de nous associer à l’AMA pour transmettre le bon message au monde sportif. »

David Howman : « Grâce au programme de sensibilisation des sportifs et à la campagne « Dis NON! au dopage », dont la promotion a été faite à Montréal hier, l’AMA et ses partenaires ont pu informer les sportifs et leur offrir l’occasion de s’entretenir avec des experts antidopage. Avec le soutien du CIP et du Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES), les Championnats du monde de natation du CIP qui ont lieu cette semaine ont offert une plateforme idéale pour promouvoir cette campagne et transmettre le message « franc jeu » auprès de centaines de sportifs du monde de la natation. »