26 Juin 2013
Bookmark and Share

Collaboration WADA-JADA-FPMAJ à la lutte contre le dopage dans le sport

Aujourd’hui à Tokyo, au Japon, l’Agence mondiale antidopage (AMA), l’Agence antidopage du Japon (JADA) et la Fédération des associations de l’industrie du médicament du Japon (FPMAJ) ont signé une déclaration conjointe de collaboration à la promotion des activités antidopage et au développement de l’intégrité dans le sport.

La déclaration a été signée par M. Kazuhiro Hayashi, directeur du bureau régional Asie/Océanie de l’AMA, le professeur Hidenori Suzuki, président de JADA, et M. Haruo Naito, président de la FPMAJ. M. Teru Fukui, ministre chargé des sports et membre du Comité exécutif de l’AMA, et le Dr Ichiro Kono, président du Conseil du Sport du Japon, étaient également présents.

M. David Howman, directeur général de l’AMA, par le biais d’un message vidéo, s’est dit très favorable à la collaboration et a insisté sur l’importance de l’entente.

« Nous sommes très heureux que JADA et la FPMAJ aient accepté de collaborer avec nous en cette période importante de la lutte contre le dopage dans le sport », a affirmé M. Howman.

« L’un des aspects essentiels de la stratégie de l’AMA est de créer des partenariats avec des organisations qui ont l’expertise nécessaire pour cerner les médicaments susceptibles d’intéresser les tricheurs. Ces partenariats permettront d’accélérer la mise au point de méthodes de détection dans le contexte du dopage dans le sport. Selon nous, cette collaboration sera bénéfique pour tous, et nous nous réjouissons à l’idée de former un partenariat fructueux et de longue durée », ajoute-t-il.

M. Teru Fukui, ministre chargé des sports et membre du Comité exécutif de l’AMA, qui était présent au moment de la signature, a témoigné du soutien indéfectible du gouvernement à l’égard du partenariat entre l’AMA, JADA et la FPMAJ : « Je me réjouis de la fondation de ce partenariat et je voudrais exprimer ma gratitude aux trois partenaires pour l’engagement lié au développement des activités antidopage à l’échelle mondiale qu’ils ont pris en signant cette déclaration conjointe. » 

Par cette déclaration, JADA, l’AMA et la FPMAJ reconnaissent que le dopage est un problème de santé publique en plus d’être un problème de société. L’objectif est que l’entente favorise l’intégrité du sport en permettant aux associations et aux entreprises membres de la FPMAJ de collaborer avec l’AMA et JADA.  

La collaboration vise à diffuser volontairement de l’information sur des médicaments qui pourraient améliorer la performance, à identifier, dès les premières phases des essais cliniques, les composés qui pourraient également être utilisés par les tricheurs et à élaborer des projets de recherche sur la détection en vertu d’une entente de confidentialité entre les parties. En collaboration avec l’AMA, JADA assure une promotion efficace de l’information à jour sur la lutte contre le dopage et transmet celle-ci aux partenaires.

Reprenant le discours de David Howman, le professeur Suzuki a affirmé : « Nous sommes très heureux de voir que l’AMA et la FPMAJ fourniront un effort conjoint pour approfondir notre engagement à l’égard de la protection et du développement de l’esprit sportif. Nous reconnaissons que le dopage est un problème de santé publique et espérons créer un partenariat collaboratif avec l’AMA et la FPMAJ grâce au partage efficace de l’information. Notre souhait est que cette déclaration conjointe donne lieu au respect de l’intégrité du sport dans la société ».

M. Naito a commenté : « La mission de l’industrie pharmaceutique est de nourrir l’espoir des patients et des consommateurs en fournissant des médicaments. Nous regrettons amèrement que des médicaments mis au point pour des patients puissent être utilisés par des tricheurs et reconnaissons que le dopage est un problème de santé publique. Nous croyons qu’en nous fondant sur l’information et les méthodes analytiques dont nous disposons, nous pouvons jouer un rôle essentiel dans la prévention du mésusage des médicaments. L’industrie pharmaceutique aidera à promouvoir les activités antidopage dans le cadre de ce partenariat conclu entre la FPMAJ, l’AMA et JADA ».

En juillet 2010, l’AMA et la Fédération internationale de l’industrie du médicament (FIIM), dont M. Haruo Naito était président à l’époque, ont signé la Déclaration conjointe de collaboration dans la lutte contre le dopage dans le sport. Depuis, l’AMA a créé des partenariats avec des acteurs de l’industrie pharmaceutique et du secteur de la biotechnologie qui lui fourniront l’expertise nécessaire pour trouver des solutions au dopage et éradiquer la consommation abusive de drogues.

L’AMA est très favorable à la poursuite de la collaboration entre JADA et l’industrie pharmaceutique du Japon. En outre, l’Agence croit que cette nouvelle collaboration permettra de promouvoir et d’étendre la portée de tout système de détection précoce dans le cadre d’exercices de collaboration bilatéraux efficaces réalisés conjointement par l’AMA et des sociétés pharmaceutiques à l’échelle nationale et régionale.

À propos de l’AMA

L'AMA a été fondée en 1999 à titre d'organisation internationale indépendante. Elle est composée et financée à parts égales par le Mouvement sportif et les gouvernements. Ses activités principales comprennent la recherche scientifique, l'éducation, le développement antidopage et la supervision de la conformité au Code mondial antidopage (le Code) – le document harmonisant les règles liées au dopage dans tous les sports et tous les pays. http://www.wada-ama.org/

À propos de JADA

L’Agence antidopage du Japon (JADA) a été fondée en 2001. Sa fondation relève d’un effort de collaboration partagé par tous les partenaires au Japon. Appuyée par le ministère japonais de l’éducation, de la culture, des sports, de la science et de la technologie (MEXT), JADA a pour objectif de diriger les activités antidopage et les principaux domaines d’intervention connexes que sont l’éducation, la sensibilisation, la recherche, le contrôle du dopage et le programme pour les pharmaciens du sport. JADA s’efforce de promouvoir et de consolider un programme d’éducation fondé sur des valeurs au Japon. Sa visée est le développement des personnes et de la société par l’intermédiaire du sport. http://www.playtruejapan.org/

 

À propos de la FPMAJ

La Fédération des associations de l’industrie du médicament du Japon (FPMAJ) est une organisation qui chapeaute l’ensemble de l’industrie pharmaceutique du Japon et qui contribue à l’intégrité de l’industrie pharmaceutique ainsi qu’à la santé des citoyens. La FPMAJ est formée de quatorze associations (surtout nationales) de l’industrie pharmaceutique, dont l’Association de l’industrie du médicament du Japon (JPMA) et d’autres associations de l’industrie pharmaceutique qui représentent les remèdes maison, les médicaments en vente libre, les médicaments génériques et autres. Dix-sept associations régionales (préfectorales) couvrant presque tout le Japon font également partie de FPMAJ. Leurs principales activités comprennent l’étude des problèmes courants dans l’industrie pharmaceutique, la formulation de propositions sur les politiques à l’intention des autorités pertinentes, l’amélioration de la qualité des médicaments, des matières premières, des normes, de la production et de la distribution, et la promotion de la coopération internationale. Depuis quelques temps, la FPMAJ manifeste un intérêt accru et fait preuve d’un engagement approfondi à l’égard de la santé publique, du mésusage de leurs produits et de l’efficacité de la lutte contre le dopage dans le sport. http://www.fpmaj.gr.jp/