5 Décembre 2012
Bookmark and Share

Déclaration du président de l’AMA, John Fahey, sur les échantillons positifs à Athènes

L’AMA a accueilli favorablement la décision du CIO de retirer leurs médailles à quatre sportifs dont les échantillons prélevés aux Jeux olympiques d’Athènes en 2004 ont été soumis à de nouvelles analyses plus tôt cette année.

Cette issue justifie pleinement la décision du CIO de procéder à des analyses supplémentaires auprès de certains échantillons prélevés en 2004. L’AMA est satisfaite de ces mesures ainsi que des décisions prises par le CIO.

La raison d’être de la conservation des échantillons est de permettre des analyses supplémentaires à une date ultérieure, au moyen de méthodes de détection plus efficaces et qui n’étaient peut-être pas disponibles au moment des prélèvements initiaux.

Les sportifs qui trichent en utilisant des substances dopantes doivent comprendre que s’ils réussissent à s’en tirer un jour, il y a de fortes chances qu’ils soient démasqués plus tard. Ces nouvelles analyses et les décisions subséquentes du CIO en sont la preuve.

Les nouvelles analyses doivent constituer un moyen dissuasif important, et l’AMA continuera de collaborer avec ses partenaires afin de renforcer cette composante de la stratégie antidopage globale.