19 Octobre 2012
Bookmark and Share

ORAD ASE tire profit de l’échange d’ACD

Des membres de l’organisation régionale antidopage de l’Asie du Sud-Est (ORAD ASE) ont pu bénéficier du programme d’échange d’agents de contrôle du dopage (ACD), le mois dernier, lorsque des ACD du Myanmar et de Singapour ont offert leur aide lors des Jeux indonésiens (All Indonesian Games).

L’échange, coordonné par Lembaga Anti-Doping Indonesia (LADI) – l’organisation nationale antidopage d’Indonésie – conjointement avec l’ORAD ASE, a donné lieu à un véritable partage de ressources et d’expertise.

Les ACD Dr. Phyo Wai Win du Myanmar et M. Zaher Bin Wahab de Sinpapour ont collaboré à l’événement qui s’est déroulé à Pekanbaru du 15 au 21 septembre, y travaillant de près avec M. Budi Utomo Wibowo de LADI.

« Pendant ces Jeux, j’ai été appelé sur plusieurs sites de compétition pour y mener des contrôles de dopage, notamment en haltérophilie, judo, escrime et basketball », a expliqué M. Bin Wahab.

« J’ai pu partager mon expérience avec les autres ACD. En tant que l’un des deux ACD internationaux invités possédant une bonne base d’indonésien, j’étais souvent interrogé sur les différences entre les procédures de contrôle dans les deux pays.

« Il était important pour moi de répondre à leurs questions, car nombre d’entre eux venaient de terminer leur formation en juin 2012 et participaient à leurs premiers contrôles en compétition. »

L’ORAD ASE regroupe 11 pays de la région et son bureau principal se trouve à Singapour.