6 Septembre 2012
Bookmark and Share

L’Agence nationale antidopage allemande (NADA) et l’UNESCO appuient les activités de sensibilisation de l’AMA aux Jeux paralympiques

Des représentants de l’Agence nationale antidopage allemande (NADA) et de l’UNESCO ont visité le centre de sensibilisation de l’AMA la semaine dernière, afin de constater sur place les avantages de communiquer directement avec les sportifs.

La Dre Andrea Gotzmann, présidente de NADA, et Mme Pilar Álvarez-Laso, sous-directrice générale pour les sciences humaines et sociales à l’UNESCO, ont visité le centre durant la première semaine des Jeux paralympiques 2012. Elles ont rencontré l’équipe de sensibilisation de l’AMA qui leur a présenté les différentes méthodes de sensibilisation antidopage.

« Une composante importante de la lutte contre le dopage dans le sport est de s’assurer que les sportifs comprennent parfaitement les risques qu’ils courent s’ils choisissent le dopage, et le fait que ce comportement est contraire à l’esprit sportif », déclarait la Dre Andrea Gotzmann, présidente de NADA.

L’UNESCO joue un rôle important dans la lutte contre le dopage dans le sport au moyen de sa Convention internationale, qui permet aux gouvernements du monde de témoigner de leur soutien au Code mondial antidopage.

À la fin de juillet 2012, le Lesotho a ratifié la Convention, faisant de ce document la deuxième convention la plus ratifiée de l’UNESCO à ce jour, avec 171 signataires.

L’équipe de sensibilisation de l’AMA compte six membres qui œuvrent au centre durant les Jeux paralympiques 2012.